22 février 2018 - 15:15 |

Mondelez signe avec le Cocobod au Ghana pour du cacao durable

L'américain Mondelez, à travers son programme de développement durable Cocoa Life, a signé un protocole d'accord avec le Ghana Cocoa Board (Cocobod) afin de réduire les émissions de carbone tout au long de la chaîne d'approvisionnement du cacao, rapporte Confectionery news.

Ceci s'inscrit dans la logique de la signature, l'année dernière,  d'une lettre d'intention entre Cocoa Life et la Commission des forêts au Ghana ainsi que le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) pour créer un partenariat REDD+.

L'approche en matière de durabilité de Mondelez est donc multisectoriel, voulant impliquer le Cocobod et la Commission des forêts.

"Nous avons besoin d'une approche multipartite, engageant les secteurs public et privé", a souligné Mondelez qui annonce prendre les rênes de la mise en œuvre du programme et "contribuant $ 5 millions sur 5 ans pour le programme REDD+." Il s'agira de dresser une cartographie de l'utilisation de toutes les terres, d'accroître la productivité et la durabilité des cacaoyers, d'améliorer l'accès aux financements, de tendre vers des réformes législatives et réglementaires, et d'assurer des contrôles.

Il est rappelé à cette occasion que Cocoa Life et le Cocobod travaillent ensemble depuis déjà plusieurs années sur des questions liées aux changements climatiques. Plus de 1 400 planteurs ont été formés à ces pratiques durables, a précisé Cédric van Cutsem qui dirige Cocoa Life ; à fin 2016, 30 100 planteurs étaient engagés dans le programme du Cocoa Life.

A noter que, contrairement à Hershey, Ferrero ou encore Mars, Mondelez n'a pas déclaré d'objectif chiffré en matière d'approvisionnement de cacao durable ; d'ailleurs, son pourcentage n'a pas évolué depuis 2015, note notre confrère spécialiste. Les autres se sont engagés à 100% d'ici 2020.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +