22 mai 2017 - 12:15 |

Le Japon soutient avec FCFA 900 millions l’horticulture au Sénégal

L’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) a alloué plus de FCFA 900 millions (€1,4 million) pour renforcer les petits producteurs horticoles au Sénégal dans le cadre d’une approche Samllholder horticulture empowerment promotion(SHEP).

Le projet de renforcement des petits producteurs horticoles, qui couvre la période 2017-2023, cible les petits producteurs de la zone des Niayes regroupés dans l’Association des unions maraîchères des Niayes, précise l’APS.

L’approche SHEP, qui vise à faire de l’agriculture un business et à mieux connecter l'agriculteur au marché, a été mise en par la JICA la première fois au Kenya en 2006. L'agence compte démultiplier cette approche en Afrique. 

Le projet, exécuté par l’Agence nationale de conseil agricole et rural (ANCAR) avec l’appui de Jica, visera à lever certaines contraintes du secteur horticole liées « à la faible productivité, au manque de structuration de la filière, à l'insuffisance d'infrastructures de stockage et de conservation, au conditionnement, à la commercialisation, à la cherté des semences et l'accès au crédit », a indiqué le directeur de cabinet du secrétariat d'Etat à l'Accompagnement et à la mutualisation des organisations paysannes au ministère de l’Agriculture et e l’équipement rural, Tidiane Sidibé, lors du lancement du projet à Dakar.

Il a précisé que la production de fruits été légumes au Sénégal avait progressé de 40% entre 2010/11 et 2015/16, passant de 860 000 tonnes à 1 206 810 tonnes. Quant aux exportations, elles ont grimpé de près de 78% à 91 105 564 tonnes en 2016 contre 51 270 000 tonnes en 2011.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +