22 mai 2020 - 17:22 |

La BNDA reste le premier partenaire du secteur agricole au Mali avec des résultats en hausse

Tous les indicateurs sont au vert. Malgré la période délicate, la Banque nationale de développement agricole du Mali (BNDA) demeure le premier partenaire financier de l’agriculture malienne. En 2019, sur les FCFA 506 milliards (€ 772,3 millions) décaissés pour soutenir l'économie malienne, en augmentation de 10 % sur l'exercice précédent, 53 % soit FCFA 267 milliards (€ 407,5 millions) sont allés au financement de l’agriculture, a-t-il été annoncé lundi au cours de la 135e session de son conseil d’administration tenue en visioconférence, souligne Maliweb.  L’agriculture demeure donc bien le cœur de métier de la banque.

La Banque réalise un résultat de FCFA 12,3 milliards (€ 18,7 millions) et un résultat net de FCFA 10 milliards (€ 15,2 millions); elle a augmenté ses fonds propres de 11 % pour les porter à FCFA 66 milliards (€ 100,7 millions) en 2019. Le produit net bancaire passe de FCFA 36,5 milliards (€ 55,7 millions) à FCFA 40 milliards en 2019. Avec un bilan de FCFA 498 milliards (€ 760,1 millions), la banque améliore sa position et se place parmi les premières banques au Mali.

On peut noter que la BNDA a consacré FCFA 80 milliards (€ 122,1 millions) au financement des équipements et de l’habitat des particuliers. Elle augmente de 44 % ses engagements en faveur des PME et PMI, passant de FCFA 87 milliards en 2018 à près de FCFA 126 milliards (€ 192,3 millions) en 2019. La BNDA a accordé FCFA 29 milliards aux entreprises appartenant à des femmes ou gérées par elles.

La BNDA voit donc ses résultats en hausse et poursuit sa bonne dynamique entreprise l’année dernière (Lire : Premier partenaire du secteur agricole au Mali, la BNDA, est en bonne santé).

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +