22 mai 2020 - 17:48 |

Lancement au nord du Bénin d'une filière agroalimentaire au séchage solaire

Au Bénin, dans le département de l’Atacora au nord du pays, une filière de produits agroalimentaire est sur le point d’être transformée grâce au solaire. Ce projet de séchage solaire est porté par l’association française Bolivia IntiSud Soleil (BISS), en partenariat avec une ONG et une entreprise béninoise. Il permettra à deux groupements de femmes situées dans les villes de Natitingou et Tanguiéta de disposer de séchoirs solaires construits localement par des artisans, ainsi que des formations. Une entreprise sera également désignée pour acheter la production transformée et assurera le conditionnement et sa commercialisation.

Il s'agit, en l'occurrence, d'apporter une solution à la perte de productions agricoles et à leur non valorisation. , En effet, les villages sont souvent enclavés, ne permettant pas de valoriser les denrées alimentaires, d'où l'importance des pertes post-récoltes. Ceci conduit souvent les agriculteurs à vendre leur production à des prix dérisoires.

Ce projet de séchage solaire au Bénin figure parmi les 10 projets retenus le 27 avril dernier par l’Agence française de développement (AFD) et l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) suite à leur appel à projets lancé en septembre dernier, nommé Solutions innovantes pour l’accès à l’énergie durable hors réseau. D'un coût total de FCFA 3,9 milliards, l’ADEME et l’AFD assurent leur participation au financement à hauteur d’un quart, soit FCFA 1,04 milliard, souligne Bénin24tv.

Rappelons que près d’un milliard de personnes n’ont pas accès à l’électricité dans le monde. Ce chiffre baisse depuis plusieurs années mais demeure à des niveaux toujours préoccupants en Afrique. La production d’électricité au Bénin est réalisée via des centrales thermiques qui représente 20 % de la demande totale. Le pays est donc dépendant d’un approvisionnement extérieur qui est assuré à 90 % par le Nigéria, le Ghana et la Côte d’Ivoire.

L’objectif de neutralité du carbone à l’horizon 2050 fixé par les gouvernements conduit à de nombreuses initiatives qui ont pour objectifs de protéger l’environnement, éviter l’accroissement de l’effet de serre, lutter contre les changements climatiques et permettre de réduire le coût des dépenses énergétiques. Le séchage solaire n’utilise pas d’électricité, agit dès lors que la température extérieure excède les 15 degrés à l’ombre. Cette méthode considérée comme saine, rapide et efficace a comme autre qualité de conserver les valeurs nutritives des aliments.

BISS œuvre depuis 1999 pour favoriser la cuisson écologique parmi des populations victimes de précarité énergétique dans les pays du Sud, afin aussi de lutter contre la déforestation et réduire les émissions de CO2.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +