22 juillet 2016 - 09:45 |

La Chine réduit sa consommation de chocolat, selon Mintel

Alors que le ministre de l'Agriculture du premier pays producteur de cacao est en visite en Chine (lire nos informations), les Chinois  sembleraient un peu moins friands de chocolat, regardant davantage leur tour de taille et leur porte-monnaie.

Près de 60% des consommateurs chinois de chocolat limitent leur consommation par crainte de prendre du poids, révèle la nouvelle étude de marché du bureau britannique d'études Mintel  qui a sondé 2 907 internautes âgés de 20 à 49 ans. Et 47% d'entre eux considèrent le chocolat noir  comme étant fortement calorique contre 44% qui l'estiment bon pour la santé.

"Ceci indique que les consommateurs [chinois] ne comprennent pas les atouts santé du chocolat noir", selon Karen Liu senior analyst chez  Mintel, rapporte Confectionery.news. Des édulcorants naturels pourraient remplacer le sucre raffiné, est-il suggéré, l'analyste Marcia Mogelonsky de Mintel estimant aussi que la qualité des ingrédients utiliser pour fabriquer le chocolat devrait être mis en avant, les Chinois étant particulièrement sensibles aux saveurs et à la texture.

Mars détient 44% du marché chinois du chocolat

Alors que les chocolats étaient devenus un cadeau de prédilection, l'étude souligne que ce segment a perdu en puissance, précisément car les Chinois ne veulent pas offrir quelque chose qui ne soit pas bon pour la santé, rapporte encore confectionery.news qui synthétise l'étude. Peut-être faudrait-il que les grands groupes de la confiserie (Mars détient 44,4% du marché chinois des chocolats, selon Mintel) se mettent davantage sur les créneaux de la consommation du quotidien, plus courant, est-il encore suggéré.

Notons que 66% des Chinois interrogés préfèrent acheter leur chocolat en ligne, de marques connues : 48% d'entre eux sont prêts à payer plus chers pour desgrandes  marques belges ou suisses. Sur les 10 premières entreprises qui représentent 81% du marché du chocolat en Chine, Jiangsu Liangfeng Food est la seule société locale, chinoise, et elle ne détenait que 0,9%  du marché l'année dernière, selon l'étude.

Les Chinois limiteraient aussi leurs dépenses en chocolats pour des raisons économiques, le rapport de Mintel faisant état d'une baisse de ventes en volumes en en valeur depuis l'année dernière.

Mais, pas de panique. Dans le pire des scénarios, souligne Karen Liu interrogé par confectionery.news, le marché du chocolat au détail représenterait 26,4 milliards de yuans (€ 3,58 milliards) en 2021 contre 27,5 milliards (€ 3,78 milliards) cette année.

 

 

Pays: 
Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +