22 juillet 2016 - 14:00 |

Le Nigeria envisage de faire payer les gros agriculteurs pour leur sécurité

Au Nigeria, de plus en plus d'agriculteurs s'installent, dont des investisseurs étrangers, et le gouvernement se doit de les protéger contre toute agression, notamment les risques d'enlèvement, a déclaré le ministre de l'Agriculture et du développement rural,  Audu Ogbeh, à l'issue de la réunion mercredi à Abuja du Conseil de l'Exécutif fédéral FEC, de son sigle anglais).

"Dans d'autres pays à travers le monde, vous avez sans doute remarqué que les gens vivaient sur leur ferme", a expliqué le ministre aux journalistes."Vous voyez peu de fermiers vivant en ville. Ils vivent sur leur ferme avec leur famille. Vous ne pouvez pas faire cela ici. Is viendront et ils vous auront, vous, votre femme, vos enfants au nom du kidnapping. Nous devons faire cesser ceci et nous devons user d'instruments étatiques légitimes pour le faire car le fermier n'a pas le doit d'acheter un fusil pour se protéger."

Audu Ogbeh s'en serait entretenu avec son homologue de l'Intérieur, Abdulrahman Dambazau, rapporte This Day. Parmi les mesures à l'étude se trouve l'option de faire payer les gros agriculteurs pour leur sécurité.

"Nous examinons avec le ministre de l'Intérieur des mesures à mettre en place. Ces choses arrivent aussi dans d'autres pays, où des corps de défense civile doivent former un département spécial pour protéger d'importants investisseurs et investissements sur leurs fermes contre rémunération, car les kidnappings ne vont pas cesser."

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +