22 juillet 2019 - 16:57 |

Cacao : le Ghana teste le marché avec le DRS de $400

Après la décision conjointe de la Côte d’Ivoire et du Ghana de mettre en place un « différentiel de revenu de subsistance" (DRS) de $400 la tonne et la levée de la suspension des ventes de cacao pour la campagne 2020/21 (voir La Côte d'Ivoire et le Ghana reprendraient leurs ventes de cacao sur 2020/21 après avoir tranché pour un DRS de $ 400), le Ghana a testé le marché sans succès.

La société ghanéenne chargée de la vente du cacao du pays, la Cocoa Marketing Company (CMC), a offert mercredi dernier aux négociants des fèves pour 2020/ 21 mais aucune transaction n’a été conclue car les prix étaient trop élevés ont déclaré des sources à l’agence Bloomberg. Avec le nouveau système, les négociants devront supporter  le coût supplémentaire, le DRS, ainsi que la prime ordinaire pour l’origine pays, généralement plus élevée pour le Ghana en raison de la meilleure qualité de ses fèves.

"Le marché achètera définitivement notre cacao, la CMC n'a fait que sonder le marché, en particulier après l'introduction du DRS. Nous avons testé la réaction du marché et sa dynamique", a déclaré Joe Forson, directeur général de la société ghanéenne Marketing Co par téléphone à Bloomberg. Ajoutant «il faudra un certain temps pour que le marché s'adapte. De plus, nous ne sommes pas sous pression pour vendre la récolte 2020/21 maintenant, cette campagne est dans environ 15 mois.»

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +