22 juillet 2020 - 17:22 |

Pierre Ricau de n'kalô : "La campagne karité 2020/21 s'annonce complexe"

Dans la filière karité, que ce soit l'amande ou le beurre, "la campagne à venir s'annonce complexe", estime le spécialiste Pierre Ricau dans le dernier Bulletin sur le marché du karité publié par n'kalô.

 En effet, explique-t-il, le prix du cacao s'est effondré ces dernières semaines car, d'une part, on craint une baisse de la consommation de chocolat, d'autre part, la récolte prochaine en Côte d'Ivoire s'annonce élevée.  Or, comme pour l'huile de palme, le beurre de cacao est un grand concurrent du beurre de karité dans la fabrication du chocolat. La baisse de prix de l'un -notamment du cacao-  entraine souvent la baisse de prix de l'autre.  

Evolution du cours du cacao à Londres sur 3 mois (en £ la tonne)

D'autre part, "la baisse du pouvoir d’achat des consommateurs locaux en raison des conséquences économiques de l’épidémie de Covid-19" devrait entrainer une baisse de la demande locale en produits du karité.

Ceci dit, si, à court terme, l’offre d'amandes et de beurre de karité "devrait rester correcte du fait de l’existence de stockages résiduels non négligeables dans plusieurs zones de production", à moyen terme, les prix devraient être soutenus car  la production 2020/21 de karité est "clairement tardive et décevante".

Mots-clés: 
Pays: 
Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +