22 août 2018 - 15:44 |

Café : un guide pour accéder aux financements verts

Le changement climatique impact et impactera la culture du café dans différentes régions du monde. Les experts estiment que la modification des températures, les sécheresses et les conditions météorologiques réduiront jusqu’à 50% de la totalité des terres propices à la culture du café. En outre, au fur et à mesure que les zones de culture traditionnelles diminuent, les agriculteurs peuvent être amenés à planter du café dans des zones protégées situées dans des zones sensibles à la biodiversité, comme les zones forestières situées plus haut dans sur les flancs de montagne destinées à la conservation, observe Bambi Semroc, vice-président de Sustainable Markets and Strategy at Conservation International.

Face à ces défis pour la culture du café, l’Organisation internationale du café (OIC) et la Sustainable Coffee Challenge ont élaboré le Guide to Access Green and Climate Funding for the Coffee Secteur : The Global Environment Facility (GEF).

Ce guide facilite l’accès aux gouvernements des pays producteurs de café aux financement de la Global Environmental Facility (GEF), qui dispose d’une nouvelle facilité de $ 4,1 milliards pour une liste de matières premières dont le café. « Jusqu’à présent les projets sur le café n’ont reçu que $ 32,8 millions du fonds de la GEF, soit moins de 0,2% du total des financements du GEF, et $ 223 millions en cofinancement. Le secteur du café doit tirer pleinement parti de ces mécanismes de financement et agir rapidement pour bénéficier de financements verts et climatiques pour promouvoir les bonnes pratiques, des stratégies, des catalyseurs pour disposer d’une chaîne d’approvisionnement du café et d’une économie résiliente aux changements climatiques », souligne José Sette, directeur général de l’OIC.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +