22 novembre 2016 - 11:00 |

Vivrier et BEI au menu de l'Union européenne en Côte d'Ivoire cette semaine

La semaine a démarré très fort pour l'Union européenne (UE) en Côte d'Ivoire.

D'une part, un programme d’appui au secteur vivrier ainsi que le programme d’appui budgétaire ont été signés hier. Le premier est d'un montant de FCFA 13 milliards (€ 19,7 millions) et le second de FCFA 40 milliards (€ 60,8 millions). Ce dernier complète un premier appui de FCFA 101 milliards (€ 153,5 millions) dont FCFA 26 milliards (€ 39,5 millions) pour l'appui au secteur foncier rural, le reste, FCFA 75 milliards, ayant été destinés à un appui budgétaire général sur la période 2012-2014.

D'autre part, le président de la Banque européenne d'investissement (BEI), Werner Hoyer, a inauguré le nouveau bureau régional de la Banque à Abidjan et lancé l'initiative  Boost Africa. Dotée d’une enveloppe de € 150 millions, BoostAfrica devrait engendrer de par l’effet de levier € 1 milliard d’investissements nouveaux, avec à la clef le soutien à plus de 1 500 start-ups et petites et moyennes entreprises innovantes sur l’ensemble du continent africain, souligne la Banque. Parmi celles-ci des start-ups agricoles ou agro-industriels ou liés à ces deux secteurs.

Werner Hoyer a rappelé qu’à partir de 2020 la BEI consacrerait au moins 35% de son activité dans les pays en développement à l'appui d'une croissance sobre en carbone et capable de résister à l'épreuve des changements climatiques. 

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +