22 novembre 2019 - 15:40 |

$ 15 millions pour le secteur de la pêche en Gambie

Un protocole d’accord a été signé le 14 novembre à Banjul, capitale de la Gambie, entre James Gomez, le ministère des Pêches et des ressources en eau de Gambie et le Lincoln University College spécialisé dans l’agro technologie en Malaisie. Cet accord engage l’université malaisienne à verser de $ 3 millions par an -pendant 5 ans- au Ministère afin de l’aider à gérer et développer le secteur de la pêche dans le pays, rapporte Foroyaa.

Plus précisément, les $ 3 millions de l’année 2019 ont déjà été versés à la banque centrale de Gambie. L’accord a pour objectif de générer des formations et des emplois en Gambie. Il s’agit essentiellement de renforcer la recherche et l’éducation sur les ressources marines et les industries connexes, de promouvoir les échanges de personnels scientifiques et des investissements. A une plus vaste échelle, il s’agit d'établir et d'organiser une éducation et une formation internationales sur les ressources marines.

« Nous voulons mettre de la nourriture sur la table pour le peuple gambien et l'aquaculture est un domaine clé où nous pouvons renforcer cette coopération. La Gambie est dotée d'eau douce. Le potentiel de développement de l'aquaculture est donc très élevé en ce qui concerne le pays », souligne le secrétaire permanent du Ministère des pêches, Bamba Banja. Ainsi le secrétaire permanent appelle les Gambiens à tirer parti de cette nouvelle relation et affirme que cette occasion permettra aux Gambiens d’acquérir des compétences en recherche et développement dans le domaine de la pêche et l’aquaculture.

D’ores et déjà, Tan Sir Aixinjueluo l’ambassadeur de la Gambie en Asie du Sud-Est, insiste sur l’importance de cet accord et milite pour qu’il se prolonge dans la durée, au-delà des cinq années préalablement établies. Preuve que la Gambie compte sur ce partenariat, que Banba Banja qualifie de « plus grande réussite de son ministère en 2019 ».

Il ne s’agit pas du premier accord entre les deux pays. On note en 2016 que la Gambie importait 4,5 % de ses produits de Malaisie, soit le 5e pays fournisseur. Auparavant, la Malaisie est intervenue dans les secteurs de la santé, de l’éducation et l’agriculture. Le secteur de la pêche constitue ainsi un nouveau volet dans les domaines d’intervention du pays en Gambie.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +