22 novembre 2019 - 15:46 |

AB InBev injecte $ 339 millions dans sa filiale International Breweries

Le brasseur belge Anheuser-Busch InBev (AB InBev), le plus grand brasseur au monde, a injecté 123 milliards de nairas ($ 339 millions) dans sa filiale nigériane endettée, International Breweries (IB), et s’engage à participer à la nouvelle levée de fonds, souligne FoodBusinessAfrica. Cette levée de fonds est une réelle bouée de sauvetage pour International Breweries et démontre la volonté AB InBev d’occuper une grande part des marchés d’Afrique subsaharienne.

Plus précisément, la dette de la société brassicole International Breweries s’est profondément accrue. La construction d’une nouvelle brasserie à Sagamu, dans l’Etat d’Ogun en 2018, a coûté dans un premier temps $ 250 millions (Lire : International Breweries Plc ouvre une nouvelle brasserie de $250 millions au Nigeria), avant que la facture ne s’allonge à $ 400 millions. « Malgré une forte croissance de son chiffre d’affaire avec l’augmentation de sa capacité, cette croissance a un coût », peut-on lire. Effectivement, les pertes de l’entreprises s’élèvent à $ 11 millions lors de l’exercice 2018 et s’accumulent lors des neuf premiers mois de l’année 2019 jusqu’à atteindre $ 45 millions.

Malgré ces investissements et l’accumulation de dettes, il semblerait que le marché nigérian soit toujours dominé par la société Nigerian Breweries Plc, propriétaire de Heineken et Guiness Nigeria Plc, une filiale de Diageo Plc.

Face à cette situation périlleuse et des comptes dans le rouge, les actionnaires d’Internation Breweries ont accepté d’augmenter le capital de l’entreprise par des émissions de droits. La société pourrait recueillir N 164,39 milliards ($ 454 millions) par le biais d’une augmentation de capital de 18,266 milliards d'actions ordinaires de 50 kobo chacune, au prix de 9 nairas. « Il sera pré-attribué sur la base de 17 nouvelles actions ordinaires de 50 kobo chacune pour huit actions ordinaires de 50 kobo détenues à la fermeture des bureaux le 6 novembre 2019 », peut-on lire. Avec le ratio de droits, environ 13,72 milliards d’actions ordinaires de 50 kobo chacune seront pré-attribuées à AB Inbev.

Rappelons qu’AB InBev a fusionné ses trois filiales au Nigeria - International Breweries, Pabod Breweries et Intafact Breweries - en une seule unité, appelée International Breweries. La société mère détient 75,1% du capital d'International Breweries, le gouvernement de l'État d'Anambra en détient 4,7%, et les 20,2% restants sont détenus par divers actionnaires minoritaires. Les marques International Breweries comprennent les marques Hero Lager, Trophy Lager, Beta Malit, Grand Malt et Budwiser.

 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +