22 décembre 2016 - 17:15 |
à Madrid

Les compagnies maritimes continuent à parier sur le commerce Espagne-Afrique de l’Ouest

Combalia Noatum Shipping Agency vient d’annoncer la "consolidation" d’un service direct mensuel entre Bilbao, principal port du nord de l’Espagne, et la côte de l’Afrique de l’ouest. Les escales prévues sont les suivantes : Dakar, Takoradi et Conakry. La société précise, cependant, que d’autres escales sont possibles en fonction des flux.

L’émergence de Bilbao

Les navires affectés sont du type MPP (Multipurpose) et le service est le fruit d’une collaboration entre les compagnies Licvem Shipping & Trading Aps (Danemark), NYK Bulk & Projects Carriers, Ltd. (Japon) et Combalia en tant qu’agent. Les trafics visés sont les colis lourds, le conventionnel  et le roulier (voitures particulières, camions et remorques) avec des pays tels que le Ghana, la Guinée et le Sénégal.

Quelques mois auparavant, la compagnie allemande BOCS (Bremen Overseas Chartering and Shipping) avait annoncé la centralisation de ses  opérations en Espagne à Bilbao. La compagnie opère un service Europe-Afrique de l’Ouest avec des escales dans les ports of Tema (Ghana), Libreville (Gabon), Douala (Cameroun) et Abidjan (Côte d’Ivoire) principalement. Elle transporte principalement des vracs, des marchandises diverses et des colis lourds.

Ces initiatives témoignent de la place croissante occupée par Bilbao dans le trafic Europe-Afrique de l’Ouest. Traditionnellement, le port a été tourné vers l’Europe du Nord (37% du trafic en 2015) et les Etats-Unis (9%). Cependant, en 2015, le trafic avec l’Afrique de l’Ouest a doublé (+108%), représentant 10% du total (3,2 Mt).

Intérêt de la Chine

Suite à la fusion des compagnies chinoises Cosco Shipping et China Shipping, la nouvelle entité a annoncé qu’elle va renforcer ses lignes entre l’Espagne et l’Afrique d’une part, et l’Espagne et l’Amérique latine d’autre part, avec l’incorporation de nouveaux navires. C’est le cas pour le MAF 1, entre l’Italie et l’Afrique de l‘ouest, avec une nouvelle unité. Un deuxième service, au départ d’Algesiras, NEWA, relie le port andalou à plusieurs ports africains. L’Espagne est vue comme une plateforme stratégique pour le trafic avec le continent africain et la Méditerranée.

Côté espagnol, il y a une volonté de positionner la péninsule comme hub logistique international et plateforme d’entrée vers l’Afrique. Le port de Barcelone travaille activement avec les Chinois depuis plusieurs, en prenant appui sur la présence de l’opérateur chinois Hutchison comme manutentionnaire de conteneurs. Une importante délégation du port s’est rendue, en octobre, à la China International Logistics and Transportation Fair de Shenzhen.

CMA-CGM plus présent

En octobre, CMA-CGM a annoncé l’amélioration du "transit time" du service Wazzan, entre Algésiras, Las Palmas (archipel des Canaries) et plusieurs ports africains (Tanger Med, Casablanca, Nouadhibou, Nouakchott et Dakar).  Depuis le 8 novembre, la durée du trajet entre Algésiras et Dakar a été ramenée à 5 jours. Trois navires porte-conteneurs d’une capacité de 1200 EVP sont affectés à cette ligne.

En juillet, la compagnie avait annoncé une amélioration de son service Euraf 5, entre Anvers et Le Havre et plusieurs ports africains, avec une nouvelle escale à Douala. Cette décision a bénéficié par ricochet aux exportateurs espagnols qui chargent à Algésiras, dernière escale avant le continent africain.

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +