22 décembre 2020 - 14:41 |

Les Pays-bas fortement impactés par la fermeture annuelle du marché sénégalais de l'oignon

Le Sénégal va suspendre le 31 décembre ses importations d’oignons. Cette mesure, prise chaque année pour protéger la production nationale, est toujours un moment majeur pour un pays producteur et exportateur comme les Pays-bas, le marché sénégalais est une de ses principale destinations.

« Les exportations ont déjà beaucoup diminué », explique l'exportateur néerlandais René Tiggelman sur FreshPlaza. Des baisses de volumes vers le Sénégal qui ne peuvent pas être compensées par des hausses sur d’autres marchés africains car partout la demande pour des oignons importés est en baisse, précise-t-il. « La question est de savoir comment les exportations vers l'Extrême-Orient vont se développer. La situation va beaucoup dépendre de la date et du niveau de prix des produits néo-zélandais lorsqu’ils seront sur le marché. La Malaisie achète également moins d'oignons ces dernières semaines ».

« Auparavant, la Russie absorbait une grande partie des volumes à partir de janvier, ce qui était idéal, mais depuis plusieurs années maintenant, nos oignons ne peuvent plus entrer sur ce marché ».

Les prix des oignons s‘en ressentent. « Il y a deux semaines, les oignons moyens étaient encore à € 0,28. Ils sont maintenant autour de € 0,23 / 0,24  » Les prochaines semaines s‘annoncent difficiles sur le marché mondial.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +