23 janvier 2008 - 15:26 |

L’industrie suisse du chocolat se porte bien

Croissance à deux chiffres pour Barry Callebaut et Lindt&Sprüngli AG


Le 22 janvier, les chocolatiers suisses Barry Callebaut et Lindt&Sprüngli ont annoncé des chiffres de ventes en forte croissance. Et le trend devrait se poursuivre pour les deux sociétés.
Les ventes de Lindt&Sprüngli ont atteint un nouveau record pour l’année 2007. Elles se sont élevées à FS 2,95 milliards en hausse de 13,9% par rapport à 2006. Dans un contexte de forte concurrence, l’entreprise accroît ses parts de marché sur tous les segments. L’innovation avec la mise fréquente et régulière sur le marché de nouveaux produits est la clé de réussite de Lindt&Sprüngli. C’est particulièrement vrai sur les marchés matures, les Etats-Unis et l’Europe de l’Ouest. Dans les marchés en croissance, Europe de l’Est et Asie, le groupe poursuit son développement. Le positionnement haut de gamme, avec notamment les gammes Création 70% (chocolat noir extra-fin à teneur garantie de 70% de cacao) et Excellence (alliant chocolat prenium et ingrédients de haute qualité) est aussi l’un des facteurs de croissance du groupe.
Même constat chez Barry Callebaut où le secteur d’activités Gourmet & Spécialités a dégagé une solide croissance dopée par la demande soutenue de chocolat haut de gamme. Le chiffre d’affaires au 1er trimestre 2007/08 (clos au 30 novembre) progresse de près de 13,2% à FS 201,6 millions. Mais c’est surtout sur le segment d’activités Chocolat pour les industriels qui tire la croissance du groupe, le volume des ventes a progressé de 16,5% à 216 475 tonnes tandis que le chiffre d’affaires augmentait de 34,5% à FS 783,1 millions. De plus en plus de fabricants alimentaires externalisent leurs besoins en chocolat. Plusieurs accords de sous-traitance ont été conclus avec un démarrage des livraisons en 2007 : Nestlé (Suisse), Hershey (Etats-Unis) Morigana (Japon).
Globalement, les ventes ont cru de 10,6% à 331 916 tonnes et le chiffre d’affaires de 21,9% à FS 1 419, 4 millions. Corrigé de la hausse des prix des matières et de l’appréciation de l’euro par rapport au franc suisse, le chiffre d’affaires progresse de 15,2% au premier trimestre 2007/08.
Patrick De Maeseneire, CEO de Barry Callebaut a déclaré «Au cours de cette période, nous nous sommes concentrés sur l’expansion géographique dans des marchés à forte croissance, tels que l’Europe orientale et l’Asie. Nous avons mis en service deux nouvelles usines, en Russie et en Chine. Au Japon, nous avons acquis des capacités de production de Morigana. En Amérique du Nord, nous avons repris une usine de cacao près de Philadelphie et finalisé la vente du confiseur Brach’s. La construction de notre usine au Mexique est en bonne voie. Nous avons renforcé nettement notre position de leader, ce qui nous maintient solidement en selle pour continuer de croître fortement».

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +