23 février 2011 - 00:02 |

Nigeria : les prix de la noix de cajou ont doublé

La situation en Côte d’Ivoire pèse sur le marché


(23/02/2011) En l’espace de quatre mois, les prix de la noix de cajou au Nigeria ont doublé en raison de la situation en Côte d’Ivoire, premier producteur africain et deuxième exportateur mondial. ”Le prix d’une tonne de noix de cajou en provenance du Nigeria sur le marché international a augmenté d’environ 600 $ à 1200 $ depuis novembre” a indiqué à Bloomberg Olatunji Owoeye, président de las National Cashew Association of Nigeria. Ajoutant «La situation en Côte-d’Ivoire a réduit l’accès aux noix de cajou du pays, la pression s’exerce donc sur des pays comme le Nigeria. Les acheteurs qui craignent que la crise politique en Côte-d’Ivoire se dégrade rapidement se précipitent sur la noix de cajou du Nigeria ».
De plus une certaine confusion règne précisément aussi sur la noix de cajou en Côte d’Ivoire. Le 12 février dernier, après l’annonce de la hausse du prix bord champ de FCFA 170 à FCFA 280 le kilo par le ministre de l’Agriculture de Laurent Gbagbo, la Coordination des producteurs de cajou de Côte d’Ivoire annonçait un prix de FCFA 300 le kilo dans les zones contrôlées par Alassane Ouatara. Mais surtout, le président du Comité de suivi du coton et de l’anacarde (CSCA) et conseiller spécial chargé de l’agriculture et des ressources halieutiques du gouvernement Soro, Alphonse Soro, annonçait la décision d’interdire les exportations de noix de cajou, à l’instar de celles de cacao.
Indépendamment de la situation ivoirienne, les cours ont été aussi influencés par la baisse de la production dans des pays tels que le Vietnam et la hausse des coûts mondiaux des produits alimentaires estime Olatunji Owoeye. La noix de cajou du Bénin se négocie aussi entre $1 575 et $ 1 625 la tonne, par exemple.
Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +