23 juillet 2020 - 18:49 |

La croissance au Sénégal ne serait que de 1% cette année

Au Sénégal, la croissance économique ne serait que de 1,1 % en 2020 contre 5,3 % en 2019 suite à la pandémie de la Covid-19, a indiqué la mission du Fonds monétaire international (FMI) qui a achevé vendredi dernier sa première revue du programme appuyé par l’instrument de coordination de la politique économique (ICPE) approuvé le 10 janvier dernier.

La pandémie a mis fin à une période de croissance vigoureuse qui a avoisiné en moyenne 6½ % au cours des six dernières années, souligne le communiqué. Les mesures d’endiguement, le ralentissement de la demande extérieure, la baisse des envois de fonds des travailleurs expatriés et l’arrêt soudain des déplacements et du tourisme portent un coup dur à l’économie sénégalaise. De surcroît, la vigueur de la reprise est entourée d’une grande incertitude et exposée à des risques considérables.

En avril, le FMI a décaissé $  442 millions de dollars pour aider le Sénégal à satisfaire les besoins urgents de financement de la balance des paiements liés à la pandémie. La loi de finances révisée pour 2020 comprend une hausse considérable des dépenses de santé, un soutien ciblé aux personnes vulnérables et des mesures de stabilisation économique de grande ampleur.

Le déficit budgétaire augmentera temporairement à 6,1 % du PIB et, une fois que la situation reviendra à la normale, il devrait redescendre à 3 % du PIB d’ici 2022, ce qui correspond au critère de convergence budgétaire régionale.

 « Les perspectives à court terme sont moroses et très incertaines. Une reprise progressive est attendue au deuxième semestre de 2020 et en 2021, même si les perspectives risquent d’être révisées à la baisse" a indiqué Mitsuhiro Furusawa, directeur général adjoint du Fonds et président par intérim.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +