23 août 2016 - 09:45 |

Les transformateurs de noix de cajou en Côte d'Ivoire formés au commerce international

Un atelier de formation des transformateurs locaux de noix de cajou au commerce international s'est ouvert hier à Abidjan à l’initiative de l’Alliance africaine du cajou (l'ACA), en collaboration avec l’Institut de technologies tropicales (I2T) et le ministère ivoirien de l’Industrie, rapporte abidjan.net.

Au menu de l'atelier, comprendre les opérations de commerce international, se familiariser avec les différents mécanismes de déclarations en douane et maitriser les étapes d’acheminement des marchandises jusqu’aux clients, avec pour objectif de permettre aux dirigeants d’unité de transformation de noix de cajou de pouvoir et savoir prospecter au mieux de nouveaux marchés et procéder à des mises en relation d’affaires, d’identifier les acheteurs de produits de l’anacarde et enfin de conclure un contrat pour achat des produits.

"Notre objectif, au bout du compte, est de faciliter le développement d’une industrie qui procure des avantages à l’ensemble de la chaîne de valeur, allant du producteur jusqu’au consommateur, par le partage d’informations et de meilleures pratiques entre les parties prenantes de la chaîne de valeur, la fourniture d’assistance technique, la facilitation des investissements et la promotion des normes internationale et de liens avec les marchés", a précisé le représentant de l’ACA, selon notre confrère.

Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +