23 août 2018 - 11:53 |

La culture de la cola se ravive-t-elle en Côte d'Ivoire ?

L’association professionnelle des producteurs et exportateurs de la cola de Côte d’Ivoire, (Appexco-CI) envisage la relance et la promotion de la culture de cola à l’Ouest, à travers l'initiation d'un projet de plantation de colatiers dans la région du Guémon financé par des partenaires économiques allemands, selon l'association.

 

Cette relance s'appuie sur la culture d'une nouvelle variété de cola, Lidida, qui commence à produire à partir de la 3ème année ; la cola est récoltée trois fois par an. Le kilo de noix est vendu entre FCFA 500 et 2000 dans les pays du Sahel, rapporte l'AIP, un prix à rapprocher du prix minimum garanti du cacao que la Côte d'Ivoire envisagerait pour la campagne prochaine qui démarre en octobre, à FCFA 750 à 800 le kilo contre FCFA 700 cette campagne, du prix minimum du café de FCFA 750 et de l'anacarde à FCFA 500.
 

Lundi, une réunion d’information et de sensibilisation du directoire des Rois et des Chefs traditionnels du Guémon s'est tenue, le coordonnateur régional du projet cola, Bihé Julien,  évoquant la baisse drastique de la production de la noix en Côte d’Ivoire, les agriculteurs s'étant tournés ces dernières années vers le cacao, le café et l’hévéa.

Un projet qui s’inscrit dans le cadre des politiques de diversification des cultures et de frein à l’exode rural, a expliqué le responsable. Pour la réalisation du projet, les producteurs doivent disposer d’un à deux hectares de terres en jachères, et se regrouper en coopérative.

Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +