23 octobre 2017 - 19:30 |

Le Ghana s'appuie sur la décentralisation pour promouvoir certaines cultures

Avant la fin de l'année, le gouvernement du Ghana mettra en place un programme "Planting for jobs and investments" tendant à développer un certain nombre de produits de rente comme la noix de cajou, la mangue, l'huile de palme, le karité, les agrumes et les noix de coco.

Ce programme, qui devrait être lancé par le chef de l'Etat Addo Dankwa Akufo-Addo, aura pour objectif de faire croître ces productions au niveau de celle du cacao, souligne coastweek.com. Pour ce faire, il s'appuierait sur la structure décentralisée du pays : chacune des 216 assemblées locales développeront des semis qui devraient inciter 10 000 et 20 000 agriculteurs à cultiver en moyenne 4 hectares sur les 4 à 5 prochaines années.

"Pour rendre le projet effectif, des jeunes seraient formée à des pratiques agronomiques basiques afin de soutenir les agriculteurs à planter leurs semis et s'assurer que tous les semis parviennent aux agriculteurs et sont effectivement plantés", a expliqué le ministre adjoint aux gouvernements locaux Augustine Collins Ntim.

En outre, le gouvernement va créer des Centres de district pour l'agriculture, le commerce et la technologie dans chacun des 216 assemblées locales afin de s'assurer que ces programmes agricoles sont effectivement et bien mis en place.

Filières: 
Secteurs: 

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +