23 octobre 2019 - 16:04 |

La Côte d'Ivoire plaide pour un "revenu décent" des cacaoculteurs auprès de la Banque mondiale

En marge des assemblées annuelles de la Banque mondiale et du FMI qui ont eu lieu à Washington du 16 au 20 octobre,  le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a plaidé  pour le paiement d'un "revenu décent" aux producteurs de cacao de la Côte d'Ivoire et du Ghana auprès du président de la Banque mondiale, David Malpass.

«Nous souhaitons que la Banque mondiale accompagne la Côte d'Ivoire et le Ghana dans les discussions que nous avons avec les industriels sur la question du "revenu décent" pour les producteurs de cacao... Le Président du Groupe de la Banque mondiale a été sensible à notre préoccupation ; et nous avons échangé sur des pistes de solutions », a dit Amadou Gon Coulibaly, selon le communiqué.

A noter que lors de ce séjour à Washington, la Côte d'Ivoire a signé une convention avec la Société financière internationale (SFI) pour construire  deux centrales solaires de 60 MW à Touba et Laboa au Nord-Est.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +