24 janvier 2012 - 10:51 |

La Zambie au secours de l’Afrique australe en maïs

L’Afrique du Sud est en déficit


(24/01/2011) L’offre en maïs de la zone Afrique australe est tendue et les prix sont fermes faisant craindre une accélération de l’inflation. L’Afrique du Sud, premier producteur de la zone, doit désormais importer du maïs pour compenser le gap consécutif au respect de ses engagements à l’exportation. Une situation qui devrait se prolonger jusqu’à la prochaine campagne de commercialisation en mai. Les producteurs sud-africains estiment que le pays pourrait avoir besoin d’importer 700 000 tonnes de maïs blanc et jaune pour compenser le déficit. La tension se matérialise dans le prix du maïs jaune qui a environ doublé depuis un an. La production de maïs en Afrique du Sud a atteint 10,36 millions de tonnes en 2010/11 par rapport à 12,815 millions de tonnes en 2009/10. Si le pays disposait d’un surplus, des exportations supplémentaires excessives de maïs vont épuiser complètement les stocks, entraînant des pénuries lors de la prochaine campagne de commercialisation a alerté la National Chamber of Milling. ”Les meuniers n’auront pas d’autre choix que d’importer du maïs blanc à des fins de consommation … une énorme pression sera exercée sur les prix du maïs et produits dérivés», indique Boikanyo Mokgatle, directeur exécutif par intérim de la chambre.
Face à cette situation, la Zambie devrait être en mesure de répondre à cette demande d’importation. Exportant déjà dans la région, en Afrique du Sud, au Zimbabwe, en RDC, au Kenya, au Mozambique, au Botswana, au Burundi et en Namibie, le pays estime qu’il dispose des stocks robustes pour ne pas compromettre ses propres besoins et avoir recours aux importations. ”Nous avons eu plus d’un million de tonnes de surplus de maïs. Nous avons décidé d’exporter 600 000 tonnes parce que nous n’avions pas d’espace de stockage et jusqu’à présent nous avons vendu 200 000 tonnes”, a indiqué le ministre zambien de l’Agriculture, Emmanuel Chenda. La production de maïs en Zambie s’est élevée à 3 millions de tonnes en 2010/11 contre 2,8 Mt en 2009/10.
De son côté, le Malawi, qui a récolté 3,2 Mt de maïs en 2010/11 contre 3,5 Mt en 2009/10, a suspendu ses exportations après un rapport faisant état d’un déficit alimentaire dans 10 des 28 districts que comptent le pays. «Nous (voulons) nous assurer que nous avons assez de stock pour la distribution aux familles touchées. Nous avons mis de côté 400 000 tonnes à distribuer à environ 200 000 familles”, a déclaré Erica Maganga, secrétaire principal au ministère de l’Agriculture. Le prix du maïs au Malawi a bondi de près de 50% à $18 le sac de 50 kilos.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +