24 janvier 2019 - 13:36 |

La digitalisation agricole au coeur du Forum mondial à Berlin

Soixante quatorze ministres de l'Agriculture étaient présents à Berlin du 17 au 19 janvier pour la 11ème édition du Forum global pour l'alimentation et l'agriculture (Global Forum for Food and Agriculture -GFFA). A l'ordre du jour, la "digitalisation" -la numérisation-  de l'agriculture avec la mise en exergue de solutions "intelligentes" pour l'agriculture de demain, notamment dans le cadre des exploitations familiales.

L'idée centrale de la conférence était d'échanger des réflexions, des projets, des concepts en matière numérique afin d'accroître la production et la productivité agricole à travers le monde, tout en améliorant la durabilité des procédés, l'utilisation efficace des ressources, l'emploi et les conditions de vie.

Dans le communiqué final, rendu public hier, l'enjeu est souligné. Ces 50 dernières années, la population mondiale a doublé et la production agricole a triplé. Mais il reste encore 821 millions  de personnes qui souffrent de la faim et 2,5 milliards qui souffrent de malnutrition, alors que la population va encore augmenter et que les défis de climat, de sols, d'eau et de pertes de biodiversité augmentent.

Une des solutions -des défis- est la pénétration du numérique au sein de l'agriculture. Et pour que des solutions durables émergent, il faut se focaliser sur l'accessibilité à cette digitalisation pour les fermes familiales qui, souvent, n'ont pas -ou n'ont pas accès- à Internet. A ce jour, la moitié de la population mondiale n'est pas connectée. Il faut donc accélérer la mise en place de l'infrastructure digitale, rendre les financements disponibles, promouvoir et utiliser le modèle coopératif afin de faciliter cette accessibilité, former mais aussi veiller à ce que, une fois les solutions digitales à portée de main des agriculteurs familiaux, qu'elles soient adaptées et donc utilisées et utilisables.

L'accent a également été mis sur l'importance des données statistiques, leur collecte et leur utilisation. Là encore, la digitalisation peut jouer un rôle majeur.

Enfin, 45% de la population mondiale vivant en milieu rural, il faut travailler à rendre cette vie attractive afin d'inciter ces populations, notamment les jeunes, à ne pas quitter les campagnes pour gonfler les rangs des villes, mais aussi parce qu'il faut continuer à cultiver, à produire. Pour cela, les participants au Forum ont souligné l'importance d'incorporer les politiques agricoles dans les politiques rurales et de développement du digital. Il faut aussi mobiliser des investissements privés et publics dans cette numérisation des filières agricoles et alimentaires.

Pays: 
Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +