24 janvier 2022 - 19:02 |

Cacao : deuxième rencontre au sommet entre la Côte d’Ivoire et le Ghana

Le comité  de pilotage de l’initiative cacao Côte d’Ivoire-Ghana s’est réuni pour la deuxième fois vendredi dernier à Accra au Ghana.  Le secrétaire exécutif de l’initiative, Pierre Alex Assanvo (Lire : Alex Arnaud Assanvo nommé à la tête de l'Initiative Cacao Côte d’Ivoire-Ghana)  a présenté aux  ministres de l’Agriculture Kobena Kouassi Adjoumani de Côte d’Ivoire et d’Owusu Afriyie Akoto du Ghana et aux directeurs du Conseil café cacao (CCC) Brahima Yves Kone et du Cocobod, Joseph Aidoo, la stratégie globale de l’initiative. Le budget a été également adopté ainsi que la  liste des membres qui doivent composer le secrétariat éxécutif.

Si les questions de la durabilité, de la transformation,  de l’amélioration du revenu des producteurs et de la consommation locale ont été abordées, la Côte d’Ivoire et le Ghana ont décidé de porter une attention particulière à la lutte contre le travail des enfants et à la déforestation. « la Côte d’Ivoire et le Ghana on décidé de se faire entendre à Bruxelles face à l’union Européenne afin de présenter la réalité des faits, notamment la surenchère qui en est faite par certains ainsi que tous les efforts considérables fait par les deux pays en matière de lutte contre le travail des enfants et d’agroforesterie » indique le communiqué du CCC. 

La Commission européenne veut aller au-delà de la déforestation illégale et  demande à ce que les importations de matières premières agricoles soient sans lien avec la déforestation. Parmi les produits figurent le cacao (Lire : Huile de palme, bois, cacao, café, soja, viande de bœuf : l'UE renforce son contrôle sur la déforestation).

 

Pays: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +