24 mai 2017 - 15:00 |

Fusion entre les chinois Sinochem et ChemChina, un géant des produits chimiques en gestation ?

Les sociétés chinoises Sinochem et ChemChina seraient en négociation pour fusionner et créer ainsi la plus grande firme mondiale de produits chimiques d’une valeur d’environ $120 milliards (€107 milliards).

Un accord pour la création de la nouvelle entité, qui serait dirigée par le patron de Sinochem, Ning Gaoning, pourrait être annoncé d'ici fin 2017, une fois bouclé le rachat par ChemChina du suisse Syngenta pour $43 milliards indique l’agence Reuters qui a recueilli l’avis de quatre personnes proches des négociation.

L'acquisition du géant suisse des pesticides et des semences (voir nos informations : Rachat de Syngenta : l’appétit grandissant de la Chine pour l’agriculture) est la plus importante jamais réalisée à l'étranger par un groupe chinois.

Depuis plusieurs mois la nouvelle d’une éventuelle fusion entre les deux groupes revient régulièrement sur le marché, mais elle a été dénoncée par les protagonistes estimant que cela n'était que des  rumeurs.

Toutefois, Sinochem et ChemChina auraient accéléré les négociations après la conclusion du rachat de Syngenta le mois dernier.

Une fusion entre ces deux entités publiques s’inscrit dans la stratégie du gouvernement chinois qui souhaite diminuer le nombre de sociétés publiques, lourdement endettées, par une consolidation donnant naissance à des acteurs compétitifs au niveau mondial. Selon l’agence Bloomberg, les dettes de ChemChina représentent environ 256% de son capital et celles de Sinochem 128%.

Néanmoins, la tenue à la fin de l’année du dix-neuvième Congrès du Parti communiste en Chine laisse place à une certaine incertitude politique. En outre les régulateurs, comme la Commission européenne, peuvent constituer  également un obstacle à la fusion.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +