24 juillet 2017 - 10:45 |

La Banque mondiale alloue € 55 millions à l'élevage au Burkina Faso

La Banque mondiale vient d’octroyer un crédit de FCFA 36 milliards (€ 54,7 millions) au Burkina Faso pour développer l'élevage.

Il s'agit plus précisément d'accroître la productivité et la commercialisation dans des filières de production animale non-pastorale dans le cadre de ce Projet d’appui au développement du secteur de l’élevage au Burkina Faso (PADEL-B) qui complète le Projet régional d'appui au pastoralisme (PRAPS). Il couvre 6 pays de la région et a démarré en janvier 2016 au Burkina Faso.

Le projet couvre les filières bétail-viande, lait, volaille (chair et œufs) et des filières de diversification comme le porc, le miel et la pisciculture. Globalement, il s'agit d'améliorer l'accès aux intrants et aux services, de développer les chaînes de valeur de l'élevage, et de renforcer les capacités pour la prévention et la réponse aux crises et aux urgences.

"Le projet proposé devrait bénéficier à près de 300 000 producteurs, dont 30% de femmes et 20% de jeunes. Principalement des ménages d’éleveurs qui bénéficieront de campagnes de vaccination et d’autres interventions liées au projet. Le projet bénéficiera également aux acteurs du secteur public et privé et aux autres opérateurs impliqués dans l’élevage et les chaînes de valeurs animales", a exliqué Nicolas Ahouissoussi, chef d’équipe du projet à la Banque mondiale, rapporte lefaso.net.

Ce financement permettra d’améliorer la productivité et la commercialisation de la production animale non pastorale dans les chaînes de valeur ciblées. Il permettra aussi de renforcer la capacité du pays à faire face aux graves crises affectant le secteur de l’élevage. Il prévoit également de fournir une réponse immédiate et efficace en cas de crise dans ce secteur.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +