24 juillet 2020 - 15:52 |

$ 329 millions pour développer le riz au Nigeria avec Olam

Au Nigeria, le Programme de développement de la chaine de valeur (VCDP) bénéficie d'un nouvel apport de $ 329 millions dont $ 250 millions du Fonds international de développement agricole (FIDA) et $ 79 millions d'Olam Nigeria et du gouvernement fédéral, souligne Today Nigeria.

Lancé en 2014, le programme tend à soutenir les petits agriculteurs et à renforcer la sécurité alimentaire du pays. Le programme fournit des intrants et des formations aux riziculteurs et rachète 80 à 90 % de leur production, le reste étant réservé à la consommation personnelle des petits exploitants.

Une activité qui permet à l’économie nigériane de bénéficier d’un apport de 3 milliards de nairas ($ 7,8 millions), ce qui représente la quantité de riz acheté par Olam auprès des petits exploitants. Dernièrement, pour faire face à la pandémie une subvention de 107 millions de nairas ($ 277 000) a été accordé à 2 917 agriculteurs de l’Etat de Benue sous la forme d’intrants.

Le nombre d’agriculteurs enregistrés dans le programme a presque doublé, passant de 9 757 en 2019 à 18 646 cette année, parmi lesquels on compte 5000 petits exploitants agricoles dans l’Etat de Nasarawa, 1200 dans l’Etat de Kebbi et 8 668 ailleurs dont dans l'Etat du Plateau.

Olam Nigeria achète de son côté 90 % du riz paddy et déclare permettre ainsi aux agriculteurs d’augmenter leurs revenus de 79 %. Par exemple, 50 % des gains de la rizerie d’Olam à Rukubi (Nasarawa) est issu du rachat de la production auprès de différents Etats. Parallèlement, les rizières de Rukubi (Nasawara) et Amarava Mill (Kano) ont vu leur rendement doubler et passer de 2 tonnes = par hectare (t/ha) en 2015 à 4 t/ha actuellement.

Mots-clés: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +