24 août 2015 - 20:00 |
©  DR

Les prix de l’huile d’olive au plus haut depuis 10 ans

Face à une offre moindre, les prix de l’huile d’olive ont grimpé à un plus haut de 10 ans et pourraient encore progresser avec le temps sec et chaud qui sévit chez le premier producteur mondial, l’Espagne, et qui pourrait menacer la prochaine récolte.

L’huile d’olive vierge a atteint 4 099,52 euros la tonne cette semaine, en hausse de plus de 60% par rapport à l’année dernière, selon le groupe industriel  espagnol La Fundación para la Promoción y el Desarrollo del Olivar. Quant aux prix de détail, ils ont progressé de 10% sur les 12 derniers mois, selon Euromonitor.

« La raison principale est un problème d'approvisionnement clé, qui est arrivé simultanément dans les deux pays les plus importants - l'Espagne e l’Italie », a déclaré Vito Martielli, analyste chez Rabobank. La sécheresse l’été dernier a affecté la récolte espagnole qui s’est soldée à 835 000 tonnes, soit moins de la moitié de production exceptionnelle de la précédente saison (1,78 million de tonnes).  En Italie, deuxième producteur mondial, des bactéries transmises par des insectes ont détruit des pans d'oliviers dans le sud-est et réduit  la production de plus de 50 % à 222 000 tonnes. 

Ainsi la production mondiale 2014/15 a baissé de 29 % selon les chiffres du Conseil oléicole international (COI), ce qui a poussé les prix de l’huile d’olive à un plus haut depuis février 2006. Le resserrement de l'offre a été partiellement atténué par des récoltes plus élevées qu’habituellement en Grèce et en Tunisie, ainsi que les stocks de l’exceptionnelle  précédente récolte espagnole.

Aujourd’hui ces amortisseurs diminuent et les stocks mondiaux devraient chuter à environ 274 000 tonnes à la fin 2014/15 contre 767 000 tonnes un an auparavant selon le COI.

En outre, la nouvelle vague de chaleur cet été  a mis  sous pression les cultures d’olivier en Europe et alimenté les craintes d'une deuxième mauvaise récolte en Espagne, qui produit environ 45 % de  l’huile d'olive dans le monde. Les  prévisions tablent sur une récolte d'environ 1,1 à 1,2 Mt, légèrement en dessous de la moyenne sur cinq ans de 1,25 millions.

Les prix de détail de l'huile d'olive pourraient s’apprécier de  15 à 20% dans les mois à venir, selon David Turner, analyste chez Mintel. Mais cela pourrait déclencher un recul de la consommation et donc une correction des prix.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +