24 août 2020 - 17:56 |

Lancement de l'Initiative Cacao Côte d'Ivoire-Ghana

La Côte d'Ivoire et le Ghana poursuivent le rapprochement inexorable de leurs filières cacao. Ils ont franchi une étape supplémentaire la semaine dernière en l'institutionnalisant par la création de l'organisation régionale "Initiative Cacao Côte d’Ivoire-Ghana" (ICCIG), "Ivory Coast-Ghana Cocoa Initiative".

Cette organisation a pour missions de coordonner les institutions et les politiques cacaoyères des deux pays aux fins de promouvoir, de favoriser et de défendre leurs intérêts collectifs sur le marché international et dans les forums internationaux, souligne le communiqué du conseil des ministres ivoirien.

L’accord portant création de cette plateforme d’échanges et de coopération prévoit notamment des mesures déjà annoncées ou même déjà mises en œuvre. Il s'agit notamment de l’annonce simultanée du prix au producteur le 1er octobre de chaque année,  la mise en place d’un comité mixte pour la promotion de la consommation du cacao dans les deux pays et dans la sous-région ouest africaine, le renforcement de la collaboration entre le Centre national de recherche agronomique (CNRA) et l’Institut de recherche sur le cacao du Ghana (CRIG) ou encore la collaboration dans le cadre de la lutte contre le travail des enfants et le travail forcé dans le secteur du cacao.

Le DRD a pesé sur les ventes anticipées de fèves

Rappelons que depuis trois ans maintenant, la coopération cacaoyère entre les deux leaders mondiaux montent en puissance (lire nos informations d'octobre 2017 Le cacao au menu de la visite du président ivoirien au Ghana). Entre autres mesures majeures, ils ont introduit en juillet 2019 un différentiel de revenu décent (DRD) de $ 400 la tonne qui vient s'ajouter systématiquement à chaque contrat conclu à partir du démarrage de la prochaine campagne début octobre.

Bien évidemment, ce différentiel renchérit considérablement le prix du cacao ouest-africain. Ce qui expliquerait que, à ce jour, la Côte d'Ivoire n'ait vendu par anticipation que 1,3 million de tonnes (Mt) de contrats de fèves de cacao sur la prochaine campagne 2020/21 contre 1,6 Mt habituellement à pareille époque, soit 80% de la campagne qui, ces dernières années, était en moyenne de 2,2 Mt. Rappelons que ces ventes par anticipation permettent aux autorités de déterminer le prix garanti au planteur sur la campagne à venir.  

"Il y a encore des volumes à vendre mais nous ne sommes pas inquiets", déclare à Reuters un responsable du Conseil du café-cacao (CCC) ivoirien. "De nombreux exportateurs ont encore besoin d'acheter des contrats et nous demeurons confiants. En réalité, il n'y aura pas assez de contrats pour tout le monde."

Des volumes moindres en Côte d'Ivoire mais en hausse au Ghana

Une filière qui voit les cours internationaux de la fève remonter durant ce mois d'août. En Côte d'Ivoire, si les perspectives de volumes sur la prochaine campagne s'améliorent par rapport au mois de juin, la production ne devrait pas être aussi élevée que la précédente.  Argument spéculatif ou réalité de terrain? L'avenir le dira. "Nous ne vendrons pas plus de 1,5 Mt car nous ne nous attendons pas à une récolte comme l'actuelle", précise une autre source. "Elle sera plus faible mais ce ne sera qu'une faible baisse au début puis elle pourrait être plus prononcée plus tard en fonction des conditions météorologiques". A mi-août, les livraisons de fèves aux  ports d'Abidjan et de San Pedro étaient de 2,014 Mt, selon les calculs des exportateurs, quelque 7% en-deçà des  volumes enregistrés la campagne dernière sur la même période.

Pour sa part, le Cocobod au Ghana a annoncé le 12 août au Parlement s'attendre à une production en hausse de 5,8% la campagne prochaine, à 900 000 t. Le n°2 mondial entend lever un prêt syndiqué de $ 1,3 milliard auprès d'un consortium de banques pour financer les achats de fèves aux producteurs au prix garanti qui sera annoncé, conjointement et de façon concomitante avec la Côte d'Ivoire, début octobre.

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +