24 septembre 2007 - 10:51 |

L'actualité en bref

(24/09/07)

- En Côte d’Ivoire, selon le président du Syndicat national autonome des producteurs de café-cacao (Synaproci), Laurent Tapé Koulou, 100 milliards de la filière café-cacao aurait été détourné. (Le Nouveau Réveil/allAfrica.com)

- La production céréalière en Algérie atteindrait 4,3 millions de tonnes cette année contre 4 Mt en 2006. La consommation nationale est d’environ 6 à 7 Mt selon le ministre de l’Agriculture, de 9 Mt selon des experts. L’Algérie achète environ 5 Mt par an pour un coût d’environ $ 1 milliard. (Reuters)

- L’année dernière, au Burkina Faso, plus de 150 000 t de karité sont sorties frauduleusement du pays. Boukaré Zèba, président de la Table filière karité, propose la création d’une Maison de Karité qui disposera d’un fonds alimenté par les taxes à l’exportation et destiné à soutenir la filière.(Sidwaya/allAfrica.com)

- Lors de la réunion à Banfora les 19 et 20 septembre du Comité National (Burkina Faso) de l’Alliance Africaine de la Noix de Cajou (ACA) créée en mars 2007, sa présidente Mme Minata Koné a tiré la sonnette d’alarme : la qualité de la noix du Burkina (production d’environ 25 000 t) est de plus en plus critiquée par les acheteurs (L’Observateur Paalga/allAfrica.com)

- Zambia Sugar Plc va investir 840 milliards de Kwacha ($ 200 millions) pour doubler sa production annuelle de sucre, à 440 000 t. (Reuters)

- La campagne litchi à Madagascar, qui démarre dans environ un mois, est celle de ”tous les dangers”. En effet, un exportateur membre du Groupement des Exportateurs de Litchi (Gel) rappelle les objectifs de la plate-forme de concertation pour la filière litchi : la sécurisation de la transaction et la démarche qualité entamée l’année dernière qui devrait mener les entreprises du secteur vers la certification Eurepgap. « L’on saura au cours de cette campagne si les opérateurs vont résister à la pression ».(Midi Madagasikara/allAfrica.com)

- En Egypte, l’Alexandria Cotton Exporters’s Association a vendu 81 433,97 t de coton durant la campagne 2006/07 qui s’achève ce mois ci, pour une valeur de $ 198,15 millions. (Reuters)

- Pour éviter que les phytogénéticiens africains soient formés à l’étranger sur des cultures n’ayant rien ou peu à faire avec le continent, l’Alliance pour une révolution verte en Afrique (Agra) présidée par l’ancien secrétaire général aux Nations unies, Kofi Annan, s’est associée avec l’Université du Ghana à Legon et à l’Université du KwaZulu-Natal pour lancer dès 2008 un nouveau programme de doctorat sur des cultures comme le manioc, le sorgho, le mil, la banane plantain ou encore le niébé. Aujourd’hui, l’ensemble de l’Afrique compte moins d’une douzaine de sélectionneurs de mil.(Wal Fadjri/all.africa.com)

Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +