24 septembre 2019 - 16:02 |

Le manioc et ses dérivés sur la liste des restrictions des changes au Nigeria

La Banque centrale du Nigeria (CBN) a ajouté le manioc et ses dérivés - amidon, éthanol et autres – sur la liste des produits soumis à des restriction des changes (Lire : Le Nigeria interdit l’accès aux devises pour les importateurs de produits alimentaires) afin de stimuler la production locale et stabiliser les prix.

Le Nigeria est le premier producteur mondial de manioc avec une production de 53 millions de tonnes (Mt) mais importe du manioc et ses dérivés pour environ $600 millions par an. « Nous avons également commencé à restreindre les devises pour importer du manioc et ses dérivés. Ceux qui veulent importer du manioc, de l'éthanol d'amidon et tous les autres dérivés au Nigéria pourraient ne pas obtenir de fonds » a affirmé le gouverneur de la CBN, Godwin Emefiele.

En parallèle sont menées des actions pour accroître la productivité, qui est en moyenne de 20 tonnes par hectare. Cela passe notamment par une collaboration avec l’Institut international d’agriculture tropicale (IITA) pour la production et la distribution de cultivars de manioc pouvant augmenter les rendements jusqu’à 40 tonnes par hectare.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +