25 janvier 2016 - 15:15 |

Les arachides sénégalaises surfent vers l'Asie

Plus de 12 000 tonnes (t) d’arachide ont été exportées du Sénégal vers les pays asiatiques depuis le 16 novembre, date du démarrage de la campagne de commercialisation 2015/16, a indiqué le président du Cadre de concertation des producteurs d’arachide (CCPA), Ibrahima Niass, lors du CRD de Kaolack, qui s'est tenu jeudi. "Sur cette quantité, la Chine a reçu 9 407 t, le Viet-Nam 2 898 t et l’Indonésie 160 t, soit un cumul de plus de 12 000 t", rapporte APS  (lire nos informations).

Les prix seraient soutenus car la demande est supérieure à l'offre, a-t-il poursuivi. D'ailleurs, "à Kaolack le nombre de grands centres de réception de graines est passé de deux à douze actuellement".

Une "implantation d’étrangers venus acheter nos graines" "un peu partout dans la région", a dénoncé le chef du service Achats-graines de la Suneor, Ibrahima Dieng. "Des étrangers qui souvent n’ont pas de charges industrielles par rapport à nous les huiliers", a-t-il précisé. "Ces hommes d’affaires n’ont que leurs mallettes d’argent et avec la complicité d’un ou deux rabatteurs, ils achètent les graines à un prix supérieur au prix officiel de FCFA 200 francs. Et compte tenu de nos contraintes de fonctionnement, nous industriels avons du mal à suivre", a ajouté Ibrahima Dieng.

L’adjoint au gouverneur de Kaolack en charge des Affaires administratives, Abdoul Aziz Diagne, a suggéré que l'Etat établisse des quotas dédiés à l’exportation, le reste des volumes pouvant aller à la transformation industrielle locale ou à constituer des semences.

De son côté, la Caisse nationale de crédit agricole du Sénégal (CNCAS) a octroyé dès le mois de décembre ainsi que début janvier les financements pour les semences et la commercialisation des arachides, soit très tôt par rapport à l'année dernière où ils n'avaient été octroyés que fin janvier. Ainsi, FCFA 2 milliards ont été distribués aux opérateurs privés stockeurs de Kaolack, a indiqué le chargé des opérations de la Caisse, Abdoul Aziz Sarr. L'année dernière, les financements avaient été octroyés fin janvier. "La particularité de ces deux financements est que les opérations démarrent souvent aux mois de mai et juin", a expliqué Abdoul Aziz Sarr.

Une situation pas aussi favorable en Haute-Casamance

Au Sud du pays, à Kolda, 6 152 733 kg de graines ont été collectés au 15 janvier, par 29 opérateurs dans 79 points de collecte fonctionnels répartis entre les trois départements de Kolda, Vélingara et Médina Yéro Foula.

En faisant cette annonce jeudi également lors de la réunion du comité régional de développement (CRD) consacrée à l’évaluation de la présente campagne de commercialisation, le directeur régional du développement rural, Mamadou Badiane, a souligné que le nombre de points de collecte avait été réduit cette année à 186, attribués à 118 opérateurs de la Casamance, dans les régions de Zighinchor, Kolda et Sédhiou, rapporte APS.

Rappelons que le prix au producteur d'arachide au Sénégal a été fixé en novembre dernier à  FCFA 200 le kilo d'arachide pour cette campagne 2015/16, un prix inchangé par rapport à 2014/15.

Mots-clés: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +