25 février 2020 - 15:48 |

$100 millions de la Fondation MacArthur pour développer une production durable de riz

La Sustainable Rice Platform (SRP) a été présélectionnée pour une subvention de $100 millions de la Fondation MacArthur pour améliorer les moyens de subsistance de 500 000 riziculteurs tout en réduisant les impacts environnementaux, indique Olamn, membre fondateur de la SRP dans un communiqué.

Alors que le riz est un aliment de base de centaine de millions de personnes dans le monde, il a la plus grande empreinte carbone de toutes les cultures vivrières. L’enjeu est donc de taille pour l’environnement alors que la production de riz devra presque doublée d’ici à 2050, ce qui nécessitera des terres supplémentaires équivalentes à la taille du Chili et ajoutera 300 milliards de kg d'émissions d'équivalent CO2, souligne Olam.

Dans le cadre de la (SRP), plateforme multipartite créée en 2011 co-animée par ONU Environnement et l'Institut international de recherche sur le riz (IRRI) et comprenant plus de &00 organisations mondiales publiques, privées et de la société civile, des principes SRP ont été élaborés pour promouvoir l'efficacité de l'utilisation des ressources et la résilience au changement climatique tout au long de la chaîne de valeur du riz. Ces principes ont été testés dans le cadre d’un projet pilote mis en œuvre par Olam, en partenariat avec le département du riz thaïlandais et l'agence de développement allemande GIZ, depuis 2016 en ThaÎlande.

« Aujourd'hui, les projets de la SRP ont atteint 500 000 riziculteurs à travers l'Asie, l'Afrique, l'Europe et les Amériques, avec des résultats notables, notamment une augmentation de 10% des revenus des agriculteurs, 20% d'économies d'eau et 50% de réduction des émissions de gaz à effet de serre. L'objectif est d'atteindre un million d'agriculteurs d'ici 2023 » indique le communiqué d’Olam. La subvention de la fondation devrait contribuer à atteindre cet objectif. .

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +