25 février 2022 - 12:47 |

Le cajou d'Afrique de l'ouest à la cote sur le marché mondial

Le marché international de l’anacarde a été très actif cette semaine, notamment pour les origines d’Afrique de l’Ouest car les productions au Vietnam et au Cambodge pourraient être décevantes. En effet, souligne aujourd’hui le spécialiste n’kalô dans son dernier bulletin hebdomadaire d’information, « une pluviométrie intense et inhabituelle dans les zones de production du Vietnam et du Cambodge » offre la perspective « d’une production décevante dans ces deux pays ».

De ce fait, les importateurs vietnamiens se sont portés cette semaine à l’achat sur le marché des noix de cajou brutes, ceci se conjuguant avec « une forte demande de noix de cajou brute des importateurs indiens ».  Concrètement, ceci s’est traduit par une belle hausse des achats de noix dans tous les pays producteurs d’Afrique de l’Ouest ayant des disponibilités, précise encore n’kalô. Les prix de noix de cajou de Côte d’Ivoire sont d’ailleurs passés de $ 1150-1200 la tonne CAF la semaine dernière à $ 1200-1250 cette semaine, celles du Ghana de $ 1250-1300 à $ 1300-1350, et le Nigeria de $ 1150-1200 à $ 1200-1250.Une hausse semblable est notée sur l’origine Mozambique qui est passée de $1150-1250 à $ 1200-1250 d’une semaine à l’autre.

Les prix des amandes de cajou ont aussi un peu gagné de terrain, la qualité Afrique W240 passant de $ 3 à $ 3,1 la livre (lb) FOB et la W320 de $ 2,7 à $ 2,75 également la livre. Ceci « met fin à la baisse des prix des 6 derniers mois » sur les amandes, indique encore n’kalô.

Pays: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +