25 mars 2014 - 10:07 |

Suspension du DUS sur le karité en Côte d'Ivoire

La 7ème Conférence mondiale sur le karité bat son plein à Abidjan

(25/03/2014)

Le Droit unique de sortie (DUS) sur l’exportation du karité de Côte d’Ivoire est suspendu, a annoncé hier le ministre de l’Agriculture de Côte d’Ivoire, Mamadou Sangafowa Coulibaly. ”Un DUS de FCFA 50(le kg) avait été instauré, et nous avons souhaité que ce DUS soit suspendu, le temps que la filière puisse être mieux organisée”, a indiqué M. Coulibaly, à l’ouverture de la 7ème conférence mondiale sur le karité qui se tient du lundi au mercredi à Abidjan, rapporte AIP.

Actuellement les cours sont bas, soulignent les opérateurs. ”Quand ça manque, le prix va jusqu’à FCFA 1200F le kilo, mais actuellement le beurre de karité coûte FCFA 700F” a relevé Nagnenegué Soro, agent commercial et secrétaire du réseau ivoirien de Karité (Rika).

Parmi les défis de la filière, le ministre a souligné ”la préservation et la gestion des peuplements de l’arbre à karité, la domestication par l’amélioration génétique et la maîtrise des techniques de multiplication végétative”, ainsi que ”_le renforcement des capacités des collectrices et de leurs organisations, l’amélioration du taux de transformation, l’organisation et le développement du circuit de commercialisation”.

Quelque 400 personnes participent à la conférence, venues du Bénin, du Burkina Faso, du Ghana, du Sénégal, du Cameroun, du Nigeria, des Etats-Unis, du Canada ou encore de l’Australie, aux côtés des grandes industries de transformation cosmétique, des opérateurs de la chaîne d’approvisionnement, des institutions financières, des associations nationale et des coopératives des régions de Côte d’Ivoire.

Les travaux doivent porter sur les enjeux de la chaîne d’approvisionnement du karité et la qualité de son essence, l’autonomisation des femmes, les techniques de fabrication de savons, les financements, entre autres. Des produits dérivés du karité sont aussi exposés.
La Côte d’Ivoire produit environ 40 000 t par an, au 5ème rang mondial; la filière est gérée à 90% par des femmes, les acteurs étant environ 12 000.

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +