25 mars 2020 - 18:10 |

Au Nigeria, le Sénat dénonce la faiblesse de la recherche agricole

Alors que le Sénat au Nigeria est en train d'examiner un projet de loi tendant à amender les actuelles dispositions en matière de recherche et développement agricole, le président du Sénat, Ahmad Lawan, a dressé un état sévère.

"Nous performons très mal en matière de recherche et développement agricole", a-t-il déclaré. "C'est très mauvais signe que nos agriculteurs soient toujours en train de sécher leurs tomates et leurs poivrons le long des routes ou juste en balayant un bout de surfaces durs. Ce n'est pas acceptable, nous ne faisons pas de progrès sérieux", a-t-il déclaré, rapporte Premium Times.

Le Nigeria compte 23 instituts de recherche agricole à travers le pays mais qui n'ont guère de moyens étant donné que l'agriculture demeure le partent pauvre, ne serait-ce qu'en terme budgétaire. Et notre confrère de rappeler que sur un budget total de 10,608 trillions de nairas en 2020, seulement 183,08 milliards sont destinés à l'agriculture, soit 1,73%. En 2019, il représentait 1,56% (lire Un budget de $29 milliards pour le Nigeria en 2019).

Pourtant, l'agriculture contribue 21% du PIB, a rappelé Abdullahi Adamu, auteur du projet de loi tendant à modifier l'actuelle législation sur la recherche agricole.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +