25 mai 2015 - 00:00 |

Le suisse Elephant Vert booste ses engrais bio au Maroc avec l'Afrique de l'Ouest en ligne de mire

Le leader suisse de biofertilisants Eléphant Vert a annoncé son intention de créer 15 plateformes de valorisation des déchets organiques au Maroc en vue de renforcer son positionnement en Afrique, rapporte InfoMédiaireMaroc.

La filiale marocaine de cette multinationale, basée à Genève, mène depuis 2013 dans le Royaume un plan d'investissement de € 65 millions dans 3 unités de production de biofertilisants à Meknès, Agadir et Berkane.

"A horizon 2020, 75% de la production de l'usine de micro-organismes de Meknès sera destinée au marché africain, de sorte à accompagner l'ouverture de filiales au Sénégal, en Côte d'Ivoire, au Burkina Faso, au Cameroun, au Ghana et au Kenya", a indiqué le patron du groupe, Sébastien Couasnet, selon le site marocain.

L'unité de Meknès a été inaugurée l'an dernier en partenariat avec la Fondation suisse Antenna Technologies, actuellement en cours d'expansion. Un investissement de € 25 millions, auxquels s'ajoute € 20 millions pour développer ses activités.

La société commercialise des biofertilisants sous les marques Fertinova et Orgavert, des produits enrichis en bactéries utilisés notamment pour le traitement des cultures à l'aide de bioinsecticides, de bioacaricides et de biofongicides.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +