25 juin 2021 - 11:15 |

N'kalô met en garde : attention au retournement du marché de la noix de cajou !

L’activité commerciale se réduit dans la filière de l’anacarde en Afrique de l’Ouest car des contrats d’exportation ont déjà été conclus pour plus de 90% de la production, indique aujourd’hui n’kalô. Ceci dit, les prix demeurent stables pour les volumes qui restent en Afrique comme ailleurs sur le marché mondial, sauf au Vietnam où ils ont légèrement diminué.

 

Le spécialiste profite de son bulletin hebdomadaire d’information pour « attirer l’attention des acteurs du marché de la noix de cajou sur le renversement que connait le marché de l’amande californienne (Prunus dulcis), principal concurrent de la noix de cajou pour de nombreuses utilisations. »

 

«Alors que les prix de ce produit étaient à leur niveau le plus bas depuis plus de 8 ans et que le ministère de l’Agriculture américain (USDA) avait publié des prévisions de récoltes 2021 en hausse, le marché a commencé à se retourner en mai en raison d’un rythme d’exportation exceptionnellement bon. Une hausse des températures record qui touche ses dernières semaines la Californie (90% de la production mondiale) est en train de jeter de l’huile sur le feu et amplifie la hausse

 

« Même si l’amande californienne reste toujours nettement moins chère que la noix de cajou avec des prix autour de 2,3 USD/lbs FOB US, ce retournement pourrait bel est bien mettre fin au cycle baissier qui touchait les fruits à coques depuis un an et le début de la crise du Covid», poursuit n'kalô.

 

« La probabilité d’une tendance haussière sur l’ensemble du groupe des fruits à coques est d’autant plus probable qu’une inflation croissante touche la grande majorité des produits alimentaires et que toutes ces noix connaissent une demande particulièrement dynamique à l’échelle globale. »

Pays: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +