25 septembre 2020 - 16:20 |

Ouagadougou, capitale africaine du froid

Ouagadougou accueille en ce moment même, du 24 au 26 septembre, deux manifestations majeures chez les acteurs de la filière du froid en Afrique : l’une concerne la réunion de l’Assemblée générale constitutive de l’Union des associations africaines des acteurs de la réfrigération et de la climatisation (U-3ARC) avec pour thème «Le froid, la clé du développement durable », que vous pouvez retrouver sur Youtube ; la seconde célèbre la seconde édition de la Journée mondiale du froid, souligne le média burkinabè Le Faso.net.

Le Burkinabè Madi Sakandé, expert en réfrigération et en climatisation à l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (Onudi) et du Programme des Nations unies pour l’environnement (Pnue), préside le premier bureau constitutif de l’U-3ARC qui a été présenté officiellement hier.

La réfrigération n’est pas un luxe

L’objectif de l’organisation est de se départir de l’idée selon laquelle la réfrigération et la climatisation sont un luxe. Elle entend plutôt l'inscrire au sein des problématiques de développement durable.

L’Afrique perd chaque année 25 à 30 % de produits d‘origine animale, 40 à 50 % de produit tels que les racines, les tubercules et les légumes. La chaine du froid devient une  des solutions majeures pour assurer l’autosuffisance alimentaire en Afrique et dans le monde.

L’U-3ARC comprend 29 pays membres dont 10 pays ouest-africains (Sénégal, Mali, Guinée, Cote d’ivoire, Burkina Faso, Togo, Bénin, Niger, Nigeria, Gambie).

La première assemblée clôturera demain, Journée mondiale du froid.

 

 

 

 

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +