25 octobre 2012 - 00:00 |

La Chronique Matières du Jeudi

Reprise du caoutchouc et de l’huile de palme

(25/10/2012)

CACAO Les cours du cacao se situent légèrement en dessous de leur niveau de la semaine dernière où ils avaient rebondi après une baisse quasi interrompue depuis septembre. Ils demeurent sous-évalués selon plusieurs analystes. C’est l’avis du chef du département cacao d’Olam, Gerry Manley qui estime que la croissance de la consommation serait plus forte que les chiffres de broyage le laisseraient penser. Pour 2012/13, il table sur une hausse de 2,5% de la consommation. Le marché du cacao devrait se retourner en 2012/13 passant d’un excédent de 100 000 tonnes à un déficit de 150 000 tonnes. Gery Manley estime que la production en Côte d’Ivoire sera de 1,45 millions de tonnes (Mt) contre 1,57 Mt en 2011/12 et chez son voisin, le Ghana, de 765 000 tonnes. Ajoutant_ « Notre plus grande préoccupation est l’Indonésie. Nous nous attendons à ce que la récolte 2012/13 puisse être bien en dessous de 500 000 tonnes »_.

CAFE « Nouvelle semaine plate sans mouvement ou presque avec des volumes faibles sur les marchés à terme. Que se passe t il ? Désintérêt pour les marchés, manque de visibilité, activité physique réduite … » observe un courtier. Une situation qui existe depuis quelques mois, mais qui s’accentue avec la morosité générale.

CAOUTCHOUC Les cours du caoutchouc ont bondi jeudi de près de 4% à leur plus haut niveau de la semaine sur l’attente d’une hausse de la demande et la faiblesse de la monnaie japonaise, qui a atteint un plus bas de quatre mois face au dollars. Le contrat de mars a progressé de 9,1 yens pour clôturer à 260,4 yens ($3,26) le kilo.
Les nouvelles de Chine ont apporté un soutien au marché. Le ministère chinois du Commerce et des technologies de l’information a annoncé que la production industrielle devrait s’accélérer sur les trois derniers mois de l’année. En outre, le premier fabricant mondial de pneumatique Bridgestone, a annoncé un investissement d’environ 267 millions d’euros pour tripler la capacité de production de son usine de pneus en Hongrie.

HUILE DE PALME La hausse des exportations de la Malaisie ( 9 et 11%) et l’approche du Divali, la fête majeure dans le monde indien, ont permis au cours de l’huile de palme de rebondir. Ils ont gagné plus de 4% cette semaine pour clôturer jeudi à 2 603 ringgits ($857) la tonne pour le contrat de janvier. Si l’huile de palme récupère d’un plus bas de trois ans atteint se mois-ci, la banque malaisienne Affin Investment Bank estime que les stocks élevés, les risques sur la demande et un sentiment de vulnérabilité pourraient limiter une hausse supplémentaire des prix.

RIZ Les prix du riz en Asie se sont inscrits à la hausse cette semaine, tirés par le ralentissement de la récolte en Inde, les achats de l’Indonésie et l’intérêt du Nigeria. Toutefois, le niveau de la demande n’est pas suffisant pour porter les prix sur le long terme.

SUCRE L’accélération de la récolte de sucre au Brésil et l’abondance de l’offre pèse sur le sucre qui se situait jeudi en dessous de 20 cents la livre. Et la demande est faible sur le marché physique. Toutefois, les analystes estiment qu’un approvisionnement abondant sur le marché conjugué à la baisse des prix pourraient rendre la production d’éthanol plus attractive. ”Le prix du sucre ne va probablement pas rester … en dessous de 20 cents la livre très longtemps. Cependant, il n’y a aucun signe jusqu’à présent d’une reprise demande en réponse à la baisse des prix.” estime la Commerzbank.

THÉ Le prix moyen des ventes aux enchères de Mombassa au Kenya a baissé pour la troiième semaine consécutive, à $ 4,12 le kilo contre $ 4,16 la semaine dernière. Les Best Broken Pekoe Ones se sont vendus $4,22-$4,02 le kilo contre $4,04-$4,28 la semaine dernière. Les Best Pekoe Fanning Ones ont trouvé vendeurs à$3,87-$4,42 contre $3,84-4,32. Au total, 122 100 paquets ont été offerts à la vente mais 13,13% n’ont pas trouvé preneur contre 118 635 paquets offerts la semaine dernière et 13,37% restant non vendus.Les acheteurs d’Egypte, d’Afghanistan et du Pakistan ont été les pus actifs.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +