25 novembre 2015 - 13:15 |

La BEI finance l’interconnexion électrique de l’Afrique de l’Ouest

Les zones rurales des pays membres de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie (OMVG) devraient être les premiers bénéficiaires de la nouvelle étape franchie dans l’interconnexion des réseaux électriques des pays de l’Afrique de l’Ouest. La Banque européenne d’investissement (BEI) a accordé le 23 novembre un prêt global de €85 millions en faveur de la Guinée et du Sénégal pour financer le projet Énergie de l’OMVG.

Sur une longueur de 925 km,  le réseau de transport à haute tension 225 kV assurera l'interconnexion des systèmes électriques des quatre pays membres de l'OMVG : Sénégal, Guinée, Gambie et Guinée-Bissau.  Onze postes de transformation haute tension et moyenne tension sont prévus le long de ce réseau d’une capacité de transit en boucle de 800 MW, destiné à transporter l’énergie électrique produite dans un premier temps par la centrale électrique de Kaléta en Guinée, et par de nouvelles centrales dans le futur, tout en permettant l'interconnexion avec les réseaux électriques de Transco CLCG (Côte d'Ivoire, Libéria, Sierra Leone et Guinée) et de l'Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS) indique un  communiqué de la BEI. 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +