26 janvier 2017 - 10:30 |

La BAD alloue FCFA 67 milliards pour le pôle agro-industriel du Bélier en Côte d'Ivoire

En Côte d'Ivoire, l'émergence d'un pôle agro-industriel dans la région du Bélier et dans le District autonome de Yamoussoukro a reçu hier l'appui financier de la Banque africaine de développement à travers deux prêts et un don totalisant FCFA 67 milliards (€ 102 millions). Le projet global est d'un coût de FCFA 81 milliards (€ 123 millions).

Zone jadis prospère à environ 200 km au Nord d'Abidjan, la région du Bélier connait un déclin économique depuis trois décennies, malgré le potentiel important dont elle dispose, souligne le communiqué. La zone de 11 695 km2 abrite environ 702000 habitants, avec une densité moyenne de 60 hab./km2. Deux personnes sur trois y vivent avec moins d'un dollar par jour, le taux de pauvreté y étant de 61,8% contre 46,3% au niveau national.

Le projet a trois composantes. La première vise à doter la région d'infrastructures clés pour permettre le développement des activités agricoles et agro-industrielles (notamment riz, maïs, manioc, légumes, porcine et poisson). La seconde composante ambitionne d'appuyer l'ensemble des acteurs pour qu'ils puissent évoluer de manière dynamique autour des chaines de valeur, dans un environnement plus intégrateur et inclusif. La dernière composante vise à assurer la gestion du projet, selon le calendrier fixé, et à travers des dispositifs d'exécution et de suivi performants.

Le projet bénéficiera à 461 600 personnes (64% des habitants de la zone) dont 112 000 personnes d'une manière directe, 800 jeunes diplômés et 200 PME (dont 50 dans la transformation des produits). Il bénéficiera à environ 230 000 femmes dont 4 300 productrices, 400 jeunes filles et 25 transformatrices et commerçantes. Il  devrait permettre d'accroitre le taux de transformation actuel des produits agricoles de 51% à environ 85%. Il créera l'équivalent d'environ 19 000 emplois permanents.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +