26 mars 2009 - 14:48 |

Bois tropicaux : rebondissement in extremis dans l'affaire Plysorol

Le bras de fer entre les groupes John Bitar et Honest Timber devant le tribunal de Lisieux demain vendredi 27 mars

(26/03/09)

Plantons la scène. Filiale du groupe portugais Saone, leader mondial des panneaux à base de bois, Plysorol, créé en 1907, emploie quelque 500 salariés au Gabon et 472 en France à Lisieux, son siège social, à Fontenay-le-Comte en Vendée et à Magenta (Epernay) dans la Marne. Au Gabon, sa filiale Leroy-Gabon détient une concession forestière de 600 000 ha et l’usine de déroulage de Pogab, près de Libreville, créée en 2000 et dotée de deux lignes de déroulage et deux lignes de séchage : sa capacité de production est de 170 000 m3 de contreplaqué.
Doté de six certifications environnement et qualité (OLB), le groupe tient une place majeure dans toute la filière du contreplaqué d’okoumé, avec 48% de part de marché français et quelque 34% du marché européen. Précurseur, il a créé dès 1991 l’éco label EuroKoumé. Son chiffre d’affaires tournait autour de 120 millions d’euros dont la moitié à l’export.
En 2008, il aurait perdu 18 millions d’euros et quelque 100 millions sur ces dernières années. A noter qu’en 2007, rapporte Ouest France, l’entreprise aurait été condamnée à une amende de 4,24 millions d’euros pour entente illicite sur les prix.
Le 25 novembre 2008, le groupe a été mis en redressement judiciaire par le Tribunal de Commerce de Lisieux. Dans un premier temps, cinq candidats se sont déclarés pour la reprise de Plysorol. Deux, Honest Timber et John Bitar, avaient des propositions globales. Rappelons que John Bitar & Co., un des trois premiers groupes forestiers au Ghana avec 2 840 salariés, est une entreprise libanaise créée en 1953. Fabricant et exportateur majeur de contreplaqué dans ce pays, sa production annuelle est de 76 910 m3, avec un chiffre d’affaires en 2008 de 25,6 millions d’euros. Honest Timber, quant à elle, est une entreprise chinoise détenue par Zhang Guohua, spécialisé dans l’import-export, fabricant de contreplaqué et déjà présent au Gabon. Les trois autres propositions étaient celle de Plywood Cie qui soutient le projet de deux cadres des usines de Plysorol en France, la société d’investissement GCD de Jérôme Delanoë et le fonds d’investissement EperFont Plywood.

Pour l’intégralité de l’article, se reporter à notre Blog bois Tropicaux

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +