26 mars 2018 - 15:45 |

Le miel du Bénin obtient son passeport pour s’exporter en Europe

Le miel du Bénin a franchi toutes les étapes, en particulier s’est conforté à l’exigence des normes de qualité de l’Union européenne, et peut désormais accéder au marché lucratif de l’Union européenne (UE)

En effet, la commission européenne, à travers une décision en date du 15 février 2018, conformément à l’article 29 de la directive 96/23/CE du conseil, a placé le Bénin sur la liste des pays dont le miel peut être commercialisé dans l’espace UE. «Le Bénin a soumis à la Commission un plan pour le miel. Ce plan offre des garanties suffisantes et devrait être approuvé. Il convient donc d’ajouter le Bénin sur la liste, pour le miel», précise le journal officiel de l'UE. Les autres pays africains autorisés à exporter leur miel en Europe sont le Burkina Faso, le Cameroun, l'Ethiopie, le Ghana, Madagascar, Maurice, l'Ouganda, le Rwanda, la Tanzanie et la Zambie. 

La production de miel du Bénin est d’environ 600 000 kilos par an, selon le directeur de l'Elevage du ministère de l'Agriculture, de l'élevage et de la pêche, Yao Akpo. Ces chiffres ne concernent que les régions centre et nord du pays. Ainsi, le directeur estime que la production pourrait doubler.

En mai 2017, la plate-forme nationale des acteurs de la filière apicole au Bénin a été lancée afin de professionnaliser et d’organiser les apiculteurs. Mais aussi pour faciliter la mise en œuvre du « Projet Abeille », une initiative portée par le Bureau Interafricain des Ressources Animales de l’Union Africaine (UA-BIRA) qui vise à améliorer la santé et la productivité des abeilles, des services de pollinisation et une meilleure accessibilité aux marchés des produits de la ruche.

Filières: 
Secteurs: 

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +