26 mai 2011 - 09:21 |

Bois - H. Bourguignon

A Kinshasa, Hervé Bourguignon, président d’Ifia-ATIB, plaide la cause du marché local

(26/05/2011)

« L’industrie forestière est encore marquée par un modèle d’exportation de produits peu élaborés vers des marchés soit européens soit asiatiques. Son intérêt pour les marchés locaux reste marginal. D’un autre côté le climat des affaires n’est pas très propice à l’investissement et les marchés locaux ou régionaux sont catalogués de peu attractifs par les investisseurs internationaux. Les politiques économiques restent peu incitatives. Souvent on a confondu politique volontariste et décrets unilatéraux alors que le dialogue a en matière de politique économique bien des vertus. Mais il nous semblait que les circonstances n’avaient jamais été aussi favorables pour ouvrir un dialogue sur ce thème”, a souligné Hervé Bourguignon à l’ouverture le 19 mai à Kinshasa de l’atelier intitulé ”Vers une stratégie de développement de l’industrie de transformation du bois dans le Bassin du Congo: enjeux, défis et perspectives pour la République Démocratique du Congo”.

Consulter d’autres vidéos et informations sur l’atelier de Kinshasa sur la transformation des bois tropicaux en allant sur notre Blog Bois

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +