26 juillet 2016 - 13:00 |

Le Bénin veut créer un marché à la frontière avec le Nigéria

Le gouvernement béninois veut à la fois réduire sa dépendance vis-à-vis de son immense voisin, le Nigeria, et tirer davantage de bénéfices de ce grand marché selon le ministre de l’Economie et des finances, Romuald Wadagni.

S’exprimant vendredi dernier devant le corps diplomatique, le ministre, déplorant les effets néfastes de la dépréciation du naira sur l’économie béninoise, a indiqué que le gouvernement allait accroitre la taxe intérieure.  « Plus d’un tiers des recettes fiscales dépend du Nigeria. En termes de dépendance et de vulnérabilité vis-à-vis du Nigeria, nous estimons que ceci est trop. Le niveau raisonnable devrait être en dessous de 25% » a déclaré Romuald Wadagni. Ajoutant  « En travaillant pour accroître les recettes, donc développer une base de taxation, une base fiscale plus large, de façon mécanique, le poids de réexportation du Nigeria dans notre volume total des recettes devrait baisser ».

En outre, le Bénin compte tirer davantage profit de sa proximité avec le Nigeria. Il prévoit de  construire un marché à la frontière avec le Nigeria.  Selon le ministre, ce marché devrait permettre de lancer des activités d’agro-industries, de transformation et de commerce mais, cette fois-ci, de façon beaucoup plus intelligente et mettre fin à la pure réexportation vers le Nigeria. 

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +