26 juillet 2017 - 10:30 |

L'UE, le PAM et le Gret boostent la production d'aliments fortifiés au Niger

Le Programme alimentaire mondial (PAM), agence de l'Onu, a reçu € 4 millions de la Commission européenne afin d’améliorer la qualité et la disponibilité des aliments nutritionnels de consommation courante au Niger, selon un communiqué publié hier.

Ce financement  de la Direction pour la coopération internationale (Devco) de l'UE, permettra au PAM d'aider l’ONG française Gret à soutenir la production d’aliments nutritifs fortifiés par les organisations paysannes, à développer leurs activités, à gagner la confiance de nouveaux consommateurs et à augmenter leurs revenus.

Depuis 2011, le PAM soutient les organisations paysannes à travers son programme d’achats locaux visant à améliorer la quantité et la qualit é de la production. Le Gret , quant à lui, appuie depuis 2009 au Niger une dizaine d’unités de production de farines infantiles dans lesquelles travaillent plus de 100 femmes, souligne l'ONG.  Ces farines sont diffusées à travers des réseaux de boutiques et leur promotion faite à l'occasion d'actiosn de sensibilisation auprès des ménages.

" Il existe actuellement un réseau d’une dizaine d’unités de production réparties sur le territoire Nigérien, cependant ces produits sont peu diversifiés, et encore peu connus des consommateurs. D’autre part, il y a actuellement peu d’achats locaux de farines infantiles au Niger par les institutions, car les unités de production sont encore trop faibles pour répondre à leurs exigences de qualité et de tonnage", souligne le Gret.

Rappelons que,  l'année dernière, le Gret avait lancé une nouvelle unité de production de farine infantile à Kaédi, en Mauritanie, en appuyant un acteur privé local pour la production et la commercialisation d’un aliment de complément au lait maternel, destiné aux enfants de 6 à 23 mois.

 

 

Secteurs: 

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +