26 juillet 2019 - 18:29 |

Etats-Unis : changement d’orientation dans l’aide aux agriculteurs touchés par la guerre commerciale

En raison des pertes liées à la guerre commerciale sino-américaine, les États-Unis ont engagé cette année un nouveau programme d’aide aux agriculteurs américains $ 16 milliards (voir nos informations). Le gouvernement américain paiera aux agriculteurs américains touchés entre $15 et $150 par acre, ont annoncé jeudi des responsables les agriculteurs du Sud s'apprêtant à voir des taux supérieurs à ceux du Midwest.

Cette assistance, qui démarra à compter de la mi-août, prend la relève de celle de $12 milliards accordée l’année dernière pour compenser la baisse des prix des produits agricoles et la perte des ventes(voir nos informations). Les démocrates avaient critiqué cette décision, affirmant que les agriculteurs avaient besoin d'un commerce équitable au lieu d'un plan de sauvetage. Le secrétaire à l’Agriculture, Sonny Perdue, a fait valoir que le différend commercial frappait de manière disproportionnée les agriculteurs américains et que le nouveau cycle d’aide était justifié. "Le président Trump a une grande affection pour les agriculteurs et les éleveurs américains et il est assez évident dans ce programme", a déclaré Sonny Perdue précisant  "Il sait qu'ils se battent et qu'ils sont en première ligne."

Dans le nouveau programme d’aide, le département américain de l’Agriculture (USDA) a déclaré qu’il paierait les agriculteurs en fonction de la situation géographique plutôt que de la culture, un changement par rapport à l’année dernière. "Nous voulions corriger un certain nombre de facteurs liés aux programmes de l'année dernière", a déclaré l'économiste en chef de l'USDA, Rob Johansson.  Selon une analyse de Reuters des taux de paiement publiés en ligne, les agriculteurs des États du delta du Mississippi, producteurs de coton, ont été les plus grands bénéficiaires du programme. Le taux de paiement moyen par comté était d'environ $95 par acre en Alabama, $87 au Mississippi et $70 en Louisiane. Les taux de paiement étaient plus bas dans le Midwest, avec une moyenne de comté de $69 par acre dans l'Illinois, premier producteur de soja du pays, et de $66 dans l'Iowa, premier État producteur de maïs et de porc. Le programme couvre 29 cultures de base, notamment le soja, le maïs, le blé, le sorgho et le coton upland. Il couvre également les producteurs laitiers et porcins, ainsi que les exploitations qui cultivent 10 cultures spéciales, notamment les amandes, les pistaches, les noix, les canneberges et les cerises fraîches.

Rob Johansson a déclaré que les taux de paiement minimaux et maximaux étaient basés sur une analyse de données commerciales sur 10 ans et sur les volumes qui auraient du être importés des pays soumis à des droits de rétorsion, notamment la Chine et l'Inde. Pour être éligible au paiement, les cultures doivent être plantées avant le 1er août 2019, a précisé l'USDA. Le nombre d'acres agricoles qui n'ont pas pu être plantés était à un niveau historique cette année en raison des inondations dans le Midwest, ont déclaré des responsables, ce qui a encore davantage pesé sur l'économie agricole.

Alors que les groupes agricoles et industriels ont bien accueilli le soutien, ils continuent à faire pression pour que l'administration Trump mette un terme aux conflits commerciaux et conclut des accords avec les principaux marchés d'exportation. Un tel soutien financier fédéral, souligne l’Illinois Farm Bureau dans un communiqué, "n'est pas une solution à long terme". De son côté, le Conseil national du coton (NCC) a déclaré qu’il y avait eu des annulations et des reports importants des ventes de coton américain à la Chine au cours de l’année écoulée.

Les responsables de l'USDA ont déclaré que les inscriptions pour les paiements commenceraient lundi et dureraient jusqu'au 6 décembre. Des paiements supplémentaires sont prévus pour novembre et janvier, mais cela dépendra du fait de savoir si les différends commerciaux sont toujours en cours. Les paiements sont plafonnés à $500 000  par personne physique ou morale. 

Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +