26 novembre 2007 - 22:58 |

L'actualité en bref

26/11/2007 Des investisseurs singapouriens en Côte d’Ivoire

OLAM-WILMAR/COTE D’IVOIRE Les sociétés basées à Singapour Olam International et Wilmar International ont créé une joint-venture (50/50), Nauvu Investments, pour investir 300 millions de dollars de Singapour (140,4 millions d’euros) en Côte d’Ivoire dans le groupe SIFCA. Nauvu Investment va investir 90 millions d’euros pour une participation à hauteur de 25% dans SIFCA, premier groupe privé ivoirien présent notamment dans le sucre, le cacao, l’hévéa, les oléagineux et les emballages. En outre, Nauvu investira 30,4 millions d’euros dans le secteur des oléagineux de Sifca pour acquérir 50,5% de Newco et 21,65 millions d’euros représentant 16,65% des plantations et des unités de production d’huile de palme de Sifca. Le projet doit être encore avalisé par les autorités de régulation dans les six mois à venir.

MAIS/AFRIQUE DU SUD Les stocks de maïs en Afrique du Sud ne cessent de se déprécier depuis 3 mois. Le dernier bulletin de the South African Grain Information Service (SAGIS) fait état de 4,309 millions de tonnes de stocks (3,006 Mt de maïs blanc et 1,303 Mt de maïs jaune) à la fin octobre. Une situation qui devrait perdurer, la récolte étant en grande partie terminée, et fait craindre un déficit. Dans cette perspective, l’Afrique du Sud a importé 1 Mt de maïs jaune. Cette saison, the Crop Estinates Committee a prévu une production de 6,902 Mt alors même que l’Afrique du Sud a besoin chaque année de 8 Mt. Ce déficit de l’offre, conjugué à la tendance haussière sur le marché international et aux fluctuations du taux de change rand/dollar, a poussé les prix à la hausse, la tonne cotant plus de 2 000 rands.

THE/ETHIOPIE L’Ethiopie ces cinq dernière années a doublé sa production de thé à 6 525 tonnes contre 3 500 tonnes auparavant. Un surplus de production destiné à l’exportation. Cette saison, quelque $ 900 000 ont été générés par des exportations au Moyen-Orient et en Europe. Et des projets sont en cours de concrétisation notamment avec deux entreprises indiennes : Kana Devan Hills Plantation of Karalla a loué 10 000 hectares en juillet dernier et Lucky Exporters est en négociation avec le gouvernement pour une plantation de 5 000 ha.

HUILE D’OLIVE/TUNISIE Les exportations tunisiennes d’huile d’olive ont explosé sur les 9 premiers mois de l’année 2007 atteignant 142 000 tonnes, soit une hausse de 43%. En revanche, les prix ne suivent pas le même trend, les recettes d’exportation s’élevant de janvier à septembre à 532,1 millions de dinars (environ 299,4 millions d’euros) contre 559,8 millions en 2006. La production d’olivse en Tunisie s’est élevée en moyenne ces dix dernières années à 145 000 tonnes. Cette année, la récolte est attendue à 170 000 tonnes.

CAFE/OUGANDA Forte croissance des exportations de café ougandais. Elles se sont élevées à 2,72 millions de sacs de 60 kilos de janvier à octobre 2007, en hausse de 34 par rapport à la même période en 2006, selon l’ Uganda Coffee Development Authority. L’office précise qu’en novembre, les exportations devraient s’élever à 250 000 sacs, soit 3 de plus qu’en novembre 2006, mois où un record avait été atteint. L’Ouganda est devenu un producteur majeur de Robusta après la crise qui a touché le premier producteur, la Côte d’Ivoire, qui a vu sa production réduite de moitié. L’Ouganda est devenu le second producteur africain, après l’Ethiopie, qui produit principalement de l’Arabica.

ETHANOL/ILE MAURICE La seule entreprise productrice d’éthanol à l’Ile Maurice, Alcodis, compte tripler ses exportations en 2007 par un accroissement de sa capacité de production. Elle projette d’exporter plus de 15 millions de litres. L’entreprise, créée il y a trois ans en partenariat avec le groupe belge Alcogroup, exporte la totalité de sa production d’éthanol à l’état brut vers l’Europe.
La production du sucre à l’Ile Maurice devrait reculer de 8% cette année pour atteindre environ 465 000 tonnes, contre 504 857 t en 2006 .

ENGRAIS/BURKINA FASO Les députés bukinabè ont adopté le projet de loi instituant un contrôle des engrais. Selon le gouvernement, l’adoption de ce projet de loi, présenté en conseil des ministres en juillet dernier, permet de combler un vide juridique et contribuera à professionnaliser les acteurs tant au niveau de l’importation, de la fabrication locale, de la vente et de l’utilisation des engrais .

LITCHI/MADAGASCAR La campagne 2007 s’est ouverte le 24 novembre à Madagascar. Quelque 29 exportateurs sur 42 postulants ont été certifiés par le comité de certification, certification obligatoire pour pouvoir exporter.

CAFE/GABON Le Fonds commun pour les produits de base (FCPB) financera sur trois ans et à hauteur d’environ $ 2 millions le projet de café « Robusta Haut de gamme ». L’objectif du projet est de produire un café gabonais de qualité à travers l’implantation d’exploitations Il touchera dans un premier temps deux province le Haut Ogooué et la Ngounié. La production de café au Gabon est tombée à environ 300 tonnes par an.

IDE/MOZAMBIQUE Les Investissements directs étrangers (IDE) pourraient atteindre $ 9 milliards en 2007. C’est beaucoup mieux qu’en 2005 ($1,1 milliard) ou 2006 ($1,2 milliard). Une année exceptionnelle grâce notamment aux investissements approuvés de $ 5 milliards dans la raffinerie de pétrole de Nacal et de $ 510 millions dans une usine d’éthanol. Et les perspectives pour 2008 semblent aussi prometteuses notamment dans l’exploitation de minerais.

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +