26 novembre 2018 - 16:29 |

La BAD appuie le DSP 2018-2022 du Niger très focalisé sur l'agriculture

Un des deux piliers du Document de stratégie-pays (DSP) du Niger pour la période 2018-2022, adopté jeudi par la Banque africaine de développement (BAD), porte sur "le développement d’une agriculture résiliente, afin de remédier à la vulnérabilité et à la faible productivité agricole qui en particulier expose le Niger à l’insécurité alimentaire", souligne le communiqué.

 

Ainsi, la BAD appuiera le développement des infrastructures liées à l’énergie et au transport, en vue notamment de désenclaver les zones de production et d’améliorer l’accès à l’énergie, permettant ainsi de réduire les coûts de production. Elle s’impliquera par ailleurs dans la valorisation des ressources en eau et le développement des chaînes de valeurs agropastorales et agro-industrielles, à partir des produits de l’élevage, des productions d’oignon, de niébé et de gomme arabique, ainsi que de l’industrie de la viande et du lait.

En outre, la Banque va appuyer le programme Kandadji qui porte sur la régénération des écosystèmes et la mise en valeur de la vallée du Niger.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +